navigation

Comment établir la sécurité à Zenata ? 29 novembre, 2009

Posté par zenatanews dans : Non classé , ajouter un commentaire

 Après avoir reçu plusieurs éléments clés pour le réglement de la sécurité à Zenata, la Présidence du Club propose un plan initial qui sera adopté par la future association, pour l’établissement de la sécurité à Zenata.

 Selon la Présidence, le plan consiste généralement à diminuer les activités à l’intérieur de Zenata, et les transférer vers d’autres endroits.

 Sur le plan technique :

 - Des barrières devront être installé d’ici 2012 pour boucler les principales entrées de la zone ; le rôle de ces barrières consiste à limiter l’influx des écoliers (qui deviennent de plus en plus violents et agressives), et l’entrée de plusieurs éléments intrus n’habitant pas dans la zone.

- Le transfert des barraques des gardiens vers les points noirs, ce qui peut diminuer l’influx des intrus venant consommer des stupéfiants.

- L’installation d’une barrière électronique, encerclant toute la zone à l’horizon de 2020, ce qui peut mener à réduire l’entrée de 96% des élémens nuisibles.

- L’installation des caméras de surveillance dans toute la zone de Zenata, ce qui peut réduire la consommation des stupéfiants à 78,6%, et diminuer les pratiques illégales à 87,14%.

- La construction d’un site de sécurité, centralisant toutes les opérations de sécurisation.

Sur le plan humain :

- Les gardiens actuels doivent devenir des salariés de l’association à partir de 2014.

- La signature d’un contrat avec une société de sécurité, fournissant 8 gardiens de sécurité.

- L’organisation des campagnes d’éducation sexuelle aux jeunes, afin de contrôler l’énergie sexuelle des jeunes.

- L’adoption des programmes de traitement du tabagisme, de l’alcoolisme et de la drogue.

- La signature des conventions avec des clubs sportifs, et des associations culturelles et artistiques afin de contrôler l’énergie excessives des juniors et des jeunes.

Sur le plan financier :

- La signature d’une convention avec une société privée pour la procuration des caméras et des sytèmes de surveillance avec des prix préférentiels.

- L’adoption des cotisations raisonnables, pour financer l’achat des systèmes et les gardiens de sécurité.

- L’usage de l’énergie éolienne et de l’énergie solaire pour alimenter les appareils de surveillance.

- Le coût de l’achat des appareils est estimé à plus de 17 million de Zc, soit plus de 170 000 DH.

- L’entretien des gardes de la sécurité pourra coûter plus de 34 million de Zc par an.

kabylesnet |
John Cena |
RCD-TIMIZART |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une plume et de l'encre
| Actualités du Maroc et du m...
| Burkina