navigation

« 1001 Inventions », une invite à apprécier les merveilles de la civilisation islamique 28 mai, 2010

Posté par zenatanews dans : Culture , trackback

 L’exposition « 1001 Inventions« , qui se déroule actuellement dans l’un des plus prestigieux musées londoniens, est une invite à découvrir les joyaux technologiques et scientifiques de la civilisation islamique, et jette la lumière sur la contribution de cette civilisation aux prodigieuses prouesses scientifiques contemporaines.

 C’est une période de plus de mille ans de découvertes et d’inventions allant du septième siècle que cette exposition, qui s’étend du 21 janvier au 30 juin 2010, interpelle pour souligner les innombrables mérites et l’incommensurable apport de la civilisation islamique au développement de l’humanité.

 Abritée par le prestigieux Science Museum de Londres, l’exposition ravive l’intérêt du visiteur occidental pour une civilisation qui se prolongeait jadis aux fins fonds de la Chine jusqu’au sud de l’Espagne, et dont la contribution pourtant fort importante aux progrès contemporains n’a pas été estimée à sa juste valeur.

 Des machines automatiques aux merveilles médicales en passant par les observations astronomiques et les dessins architecturaux, devenus une référence dans l’enseignement de ces matières, la civilisation islamique a su laisser une emprunte admirable dans le façonnement de notre monde.

 Des milliers d’inventions dont l’humanité ne peut se passer aujourd’hui trouvent leurs racines dans une idée, une invention ou un concept conçus dans le laboratoire d’un médecin ou l’atelier d’un inventeur musulman.

 Outre ces inventions, l’exposition rend un vif hommage aux érudits musulmans qui, pendant ces milles années, s’étaient attelés à traduire en arabe des oeuvres égyptiennes, grecques et roumaines, lesquelles donneront plus tard naissance à l’idée motrice ayant débouché sur la Renaissance.

  »1001 Inventions fait découvrir mille ans de science et de technologie qui a eu un impact colossal, mais méconnu, sur le monde moderne« , lit-on sur le site officiel de l’exposition.

L’apport des musulmans du Maroc :

 Des dizaines d’hommes de science musulmans ,qui ont brillé par leur génie, sont présents dans cette exposition. Qu’il s’agisse des doctes de l’Inde, de la Chine, de la péninsule arabe ou de l’Andalousie, chacun est représenté par son fait d’armes. On trouve ici, par exemple, une réplique de l’horloge d’Al Jaziri, ou le système bielle-manivelle qui permet la transformation d’un mouvement de rotation continue en un mouvement alternatif de rotation.

 L’exposition affiche en pole position une grande reproduction de trois mètres de la carte de Charif Al Idrissi, cet érudit marocain qui a dessiné la géographie du monde plusieurs centaines d’années avant que Marco Polo ou Christophe Colomb n’eussent l’idée d’explorer le monde.

 Le visiteur est également convié à prendre connaissance de Fatima Al Fihria, première femme au monde à consacrer sa fortune à la construction de la mosquée Al Qaraouiyine, plus ancienne université au monde.

 Un documentaire diffusé en continu dans le musée relate, entre autre, le long périple d’Ibn Battouta qui a quitté son foyer en 1325 pour un pèlerinage à la Mecque pour ne retourner chez lui que trois décades après avoir exploré l’étendue du monde musulman.

Important éclairage :

 Présentant des informations claires, précises et vérifiées par des universitaires du monde islamique, l’exposition apporte un important éclairage sur la réelle contribution de la civilisation islamique aux avancées d’aujourd’hui.

  »Cette visite m’a apporté des informations très utiles, et a dissipé beaucoup d’ambiguïté sur le passé du monde musulman« , nous confie Chris Harper, un jeune étudiant britannique en économie.

  »Il est intéressant de savoir que les musulmans ont été des précurseurs dans plusieurs domaines de la science« , lance Sarah Clyton, de la même classe, ajoutant qu’elle encouragera ses copines à « venir visiter cette exposition ».

 En effet, les prouesses des savants musulmans ont ébloui nombre de visiteurs musulmans. « Je n’ai jamais cru que le monde islamique était à ce point avancé« , s’exclame Hiba Abdallah, une touriste égyptienne.

 Parallèlement à l’exposition, 1001 Inventions organise également une foire du livre sur l’histoire, la culture et les figures de proue de la civilisation musulmane. Un concours des jeunes inventeurs figure aussi menu du programme de cette manifestation.

 Par ailleurs, le documentaire intitulé « 1001 Inventions et la bibliothèque des secrets » a remporté huit prix à la 53ème édition du New York Festivals International Television & Film Awards, y compris les prix du meilleur film, meilleur scénario et meilleur film traitant des questions sociales.

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

kabylesnet |
John Cena |
RCD-TIMIZART |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une plume et de l'encre
| Actualités du Maroc et du m...
| Burkina