navigation

Clôture en apothéose du 9ème festival Mawazine avec deux méga concerts de Tamer Hosny et de Sting 31 mai, 2010

Posté par zenatanews dans : Actualités nationales,Culture , trackback

 Deux méga concerts de la vedette égyptienne Tamer Hosny et de la star britannique Sting ont eu lieu, samedi soir à Rabat, respectivement aux scènes Hay Nahda et OLM Souissi dans le cadre de la soirée de clôture de la 9ème édition du Festival « Mawazine rythmes du monde » (21-29 mai).

Clôture en apothéose du 9ème festival Mawazine avec deux méga concerts de Tamer Hosny et de Sting dans Actualités nationales mawazine1

 Cette exceptionnelle soirée de clôture a fait vibré les mélomanes jusqu’au petit matin avec Sting, qui a donné son premier concert au Maroc accompagné de l’orchestre philarmonique Royal, pour ensuite céder les planches de l’OML aux DJ’s Max Zotti (Italie) et Laurent Wolf (France).

 A la scène de Nahda, la star montante de la chanson égyptienne, Tamer Housni a été fidèle à lui même et à son style au grand bonheur de ses fans qui sont venus en masse l’acclamer et l’ovationner plusieurs heures avant même le début du concert.

 Tamer Hosny a fait vibrionner son public qui a chanté en choeur ses célèbres chansons dont « Nour Ini », « Koli mara » et « Koli li Fat ».

 A la plage de Salé, la nouvelle scène marocaine a été à l’honneur avec un méga concert nommé « El Mouja » avec 12 heures de musique non stop, jouée par 18 jeunes groupes de la chanson marocaine avec en ouverture la mélodieuse voix de Nabila Maan.

 A la scène de Bouregreg, le public de Mawazine a été au rendez-vous avec les sonorités africaine du groupe Padiex S.P Musica venu du Congo Brazzaville, alors que le site du Chellah a été animé par un concert donné par le groupe Enkhjargal de la Mongolie et la Villa des arts illuminée par la prestation de l’artiste Syrienne Imane Baki.

 Cette 9ème édition a été également un pur moment de bonheur et de partage avec un public assoiffé de bonne musique notamment les concerts de grandes star de la chanson dont Al Jarreau, Harry Connick Jr., Julio Iglesias, BB King et Santana, mais également Majda Roumi, Elissa, Ramy Ayach, Mariam Fares.

 La chanson marocaine a également été à l’honneur avec des concerts notamment du ténor Abdelhadi Belkhayat, Samira Kadiri, El Bachir Abdou, Mohamed El Ghaoui.

 Les jeunes voix marocaines ont été également ovationnées avec la prestation, notamment, de Said Mouskir, Barry, Nabila Maan, Oum, Don Bigg qui a réussi une fusion avec l’artiste cubain Omar Sosa, Mazagan et Dirty Faces.

 Les rues de Rabat ont vu déambuler les orchestres et fanfares, dont le Kocani Orkestar (Macédoine), la Fanfare Tirana (Albanie), Fanfaraï (Maghreb-France) mais aussi Ostinatono, groupe de percussions marocain, Al Aaloui et Aissaoua de Meknès.

 Mawazine a également initié des ateliers pour enfants et des ateliers de formations, comme il a organisé une exposition d’art contemporain « Rencontre », qui se poursuit jusqu’au 22 juin au Galerie Bab Rouah et Bab El Kbir.

 Neuf jours durant, la capitale a été envoûtée par les rythmes de Mawazine avec plus de 1.500 artistes d’une quarantaine de pays qui se sont produits dans 12 sites, dont 9 scènes avec plus d’une centaine de concerts.

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

kabylesnet |
John Cena |
RCD-TIMIZART |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une plume et de l'encre
| Actualités du Maroc et du m...
| Burkina