navigation

Réunion à Oujda pour l’évaluation de l’action des services de police en matière de lutte contre la criminalité 13 août, 2011

Posté par zenatanews dans : Actualités nationales , trackback

Oujda- Le directeur général de la Sûreté nationale, M. Charki Draiss, a présidé, samedi à Oujda, une réunion consacrée à l’évaluation de l’action des services de police et l’examen des résultats en termes de préservation de l’ordre public et de lutte contre toutes les formes de la criminalité.

 Un communiqué de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) indique que cette réunion s’inscrit dans le cadre d’une série de rencontres organisées par la DGSN avec ses services extérieures en consécration de la politique de communication permanente avec les responsables de la sûreté aux niveaux régional et provincial.

 L’accent a été mis au cours de cette réunion, qui fait suite à des rencontres similaires à Casablanca, Marrakech et Agadir, sur des questions relatives à l’encadrement et l’orientation des services de police, la bonne gestion des ressources humaines et matérielles mises à la disposition des services de sûreté dans le cadre de « la mise en oeuvre des principes de la bonne gouvernance sécuritaire et de la gestion rationnelle consacrées par SM le Roi Mohammed VI », ajoute le communiqué.

  »Compte tenu des spécificités de la ville d’Oujda et de la situation sécuritaire » dans les villes de la région de l’Oriental, poursuit la même source, des instructions ont été données à l’ensemble des responsables régionaux au niveau de l’Oriental portant sur « la nécessité d’adopter des approches et des mécanismes novateurs pour préserver la sécurité et l’ordre public, assurer une présence forte et constante dans les lieux publics et être à l’affût des différentes formes éventuelles de criminalité de manière à lutter contre ce phénomène d’une part et faire régner la quiétude parmi la population d’autre part, outre l’application adéquate et stricte des dispositions légales en vigueur ».

 L’accent a été également mis lors de cette réunion, qui a eu lieu au siège de la préfecture de police d’Oujda, sur la nécessité d’une mise en oeuvre efficiente des dispositions du Code de la route de manière à contribuer à juguler les accidents de la route « dans le cadre du respect de la loi et du souci de la préservation des droits et des libertés, conformément aux Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI », ajoute le communiqué.

 La réunion a constitué aussi une occasion pour souligner l’importance de la coordination et de la communication avec les différents intervenants, dont les autorités administratives et judiciaires ainsi que les acteurs de la société civile, et de l’ouverture sur l’environnement social pour être proche du citoyen et répondre à ses attentes en matière de sécurité, et permettre en même temps de développer des approches intégrées et participatives pour contrer les différents dysfonctionnements qui pourraient éventuellement porter atteinte à la sécurité et à l’ordre public.

 Les responsables régionaux de la préfecture de police d’Oujda ont été appelés à veiller à la bonne application de ces directives ainsi que leur continuité conformément aux lois en vigueur, note le communiqué.

 Cette réunion s’est déroulée en présence notamment de responsables de l’administration centrale, du préfet de police d’Oujda, et des chefs des districts de sécurité et des brigades de la police judiciaire.

map

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

kabylesnet |
John Cena |
RCD-TIMIZART |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une plume et de l'encre
| Actualités du Maroc et du m...
| Burkina