navigation

L’USFP décline son programme électoral en six orientations stratégiques et 180 mesures globales 11 novembre, 2011

Posté par zenatanews dans : Actualités nationales , trackback

 Le programme de l’Union socialiste des Forces populaires (USFP) pour les élections législatives du 25 novembre, présenté jeudi à Rabat, s’articule autour de six orientations stratégiques et 180 mesures globales touchant les divers secteurs politique, économique, social et culturel.

 Ce programme, décliné lors d’une rencontre avec la presse organisée par le bureau politique d e l’USFP, sous la présidence de son premier secrétaire Abdelwahed Radi, se fixe pour ambition de « renouveler les fondements de l’action politique et d’impulser les initiatives relatives aux droits de l’Homme en s’inspirant de la nouvelle philosophie sous-tendant la nouvelle Constitution « .

 Il s’inscrit dans la perspective de mettre fin à toutes les formes de corruption et de népotisme, à toute interférence des pouvoirs de l’argent et des milieux d’affaires dans le domaine politique ainsi qu’à l’économie de la rente.

 Selon ce programme, dont les contours ont été exposés par M. Habib El Malki, membre du bureau politique, sous la devise « Pour l’édification du Maroc de la citoyenneté », le parti s’attachera à « construire une économie nationale performante, aux affluents diversifiés et réalisant un taux de croissance soutenu et régulier, une économie génératrice de richesses et d’emplois, adossée à une répartition équitable des revenus ».

 Il retient aussi comme axe stratégique l’établissement d’un nouveau contact entre l’école et la société en vue d’imprimer une nouvelle dynamique au système d’éducation et de formation, a-t-il poursuivi, soulignant l’importance accordée à l’édification d’une société engagée en faveur de la création d’opportunités d’emplois et la garantie de l’insertion sociale des jeunes, dans un cadre contractuel entre l’Etat et les partenaires sociaux.

 Le parti veillera de même à recentrer les politiques de l’Habitat, de la santé et de la protection sociale, de façon à assurer la stabilité sociale et à lutter contre la précarité et la pauvreté.

 Autre axe saillant de ce programme, la promotion des composantes de la vie culturelle et du paysage médiatique pour répondre aux attentes de la société en termes de pluralisme, de diversité et respect de la différence.

 Ces orientations ont également pour objectif, selon ledit programme, de bâtir une société de travail, au service des jeunes notamment, à travers un cadre contractuel entre l’Etat et le secteur privé, d’encourager la décentralisation de l’emploi, de réorienter les politiques sociales au service des grands équilibres sociaux, de lutter contre la précarité et toutes les formes d’exclusion sociale et spatiale, moyennant la mise en Œuvre d’initiatives et de mesures prioritaires.

 Auparavant, M. Abdelwahed Radi avait affirmé que ce programme, loin d’être conjoncturel, s’insère dans une stratégie globale du parti telle que définie par ses congrès, et ce à la lumière des réformes apportées par la nouvelle Constitution qui a répondu à 97% des propositions de l’USFP dans ce registre.

 Le programme a été conçu de sorte à satisfaire aux préoccupations des Marocains pour ce qui a trait à la garantie de la stabilité politique et de la sécurité sociale du pays et à la consécration du choix démocratique, des libertés et des droits de l’Homme.

 Pour sa part, Fathallah Oualalou, a évoqué les profils des candidats de l’USFP aux législatives, précisant que 80% d’entre eux se présentent pour la première fois, avec une représentation équilibrée des différentes catégories sociales et professionnelles. Le parti couvre l’ensemble des circonscriptions électorales, a-t-il ajouté.

MAP

Commentaires»

  1. les sitoyens marocains attendent un programme chiffre avec des obectifs a realiser,fini la litteratature et le brassage de vent.On avance ou on recule..Ayez le courage de dire on a besoin de mise a niveau, sinon ceder la place aux jeunes competences, a 60 ans si vous etes honnetes encadrez les jeunes a distances sans les souiller, les veterans des parties qui tiennent toujours a se presenter aux elections et ne pas donner la chance aux jeunes ne cherchent que se remplir les poches,les marocains ont compris le jeu… A bon entendeur…vive le roi vive la democratie..

    Répondre

Laisser un commentaire

kabylesnet |
John Cena |
RCD-TIMIZART |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une plume et de l'encre
| Actualités du Maroc et du m...
| Burkina