navigation

Le port de pêche d’El Jadida, un méga projet visant à faire de la ville une plateforme commerciale et maritime 30 janvier, 2012

Posté par zenatanews dans : Actualités nationales , trackback

Le nouveau port de pêche d’El Jadida conforte l’ouverture de la ville sur l’Atlantique et renforce les infrastructures de la région Doukkala-Abda dans la perspective d’en faire une plateforme maritime et commerciale importante.

Ce port rénové et dont les aménagements ont été inaugurés, samedi par le Roi Mohammed VI, s’inscrit dans le cadre des projets de développement structurants visant à promouvoir l’activité économique dans la province, soutenir la pêche artisanale et améliorer les conditions de travail des marins pêcheurs, outre la contribution à la restructuration du secteur à travers la création d’un pôle intégré de développement socioéconomique.

Le projet dont les travaux d’aménagement avaient été lancés par le Souverain en octobre 2008, tire son importance de l’existence dans la région de près de 5.400 professionnels de la mer dont 75% sont des pêcheurs artisans. Ces derniers opèrent sur 15.020 unités de pêche, dont 90 pc sont constituées de flottilles artisanales.

La réalisation de ce projet permettra de répondre aux besoins de modernisation de l’infrastructure d’accueil et de commercialisation de la pêche artisanale et côtière dans la région, et favorisera ainsi l’amélioration de la compétitivité du port et donc l’augmentation du tonnage débarqué.

Ce port dispose d’une halle moderne répondant aux normes d’hygiène reconnues au niveau international et d’installations permettant aux mareyeurs de conditionner les produits dans d’excellentes conditions.

Grâce à cet aménagement, les conditions de sécurité dans le port ont été renforcées par la création de trois zones: Une zone technique restreinte pour sécuriser le débarquement et les transactions commerciales, une zone réservée aux professionnels exerçant dans le port et une zone publique regroupant les administrations.

Cette infrastructure permettra également d’améliorer les conditions de travail des pêcheurs notamment par la mise en place de magasins d’entreposage en nombre suffisant et d’une antenne médicale pour la médecine de mer.

L’amélioration de la qualité des ressources humaines du secteur a été également prise en compte à travers la création d’un espace de formation dans lequel des actions d’alphabétisation et de sensibilisation seront menées par le département de tutelle.

L’aménagement de ce port s’ajoute aux autres atouts dont dispose la province, notamment sa position géographique et sa proximité d’un axe autoroutier qui relie la ville aux centres de commercialisation et de consommation.

Les nouveaux aménagements réalisés pour un investissement global de 60 millions de dirhams contribueront sans nul doute à l’optimisation des conditions de sécurité au niveau du port, à l’amélioration des conditions de travail de quelque 2.100 marins-pêcheurs (artisans et côtiers), au développement des revenus de la collectivité locale et à l’ouverture du port sur son environnement.

MAP

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

kabylesnet |
John Cena |
RCD-TIMIZART |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une plume et de l'encre
| Actualités du Maroc et du m...
| Burkina