navigation

Badou Zaki: Gerets assume « toute la responsabilité » de l’élimination » et « je suis prêt à entraîner les Lions de l’Atlas » 31 janvier, 2012

Posté par zenatanews dans : Sport , trackback

L’ancien capitaine et entraîneur des Lions de l’Atlas, Badou Zaki, a indiqué que le sélectionneur national, le Belge Eric Gerets, « assume toute la responsabilité de l’élimination précoce de l’équipe nationale dès le premier tour de la Coupe d’Afrique des nations de football », faisant part de sa disposition à entrainer les Lions de l’Atlas si on le lui demande.

Dans une interview accordée au journal Al Masae, publiée mardi, Zaki a estimé que « Gerets nous a vendus la désillusion », en référence à ses déclarations d’avant la CAN, quand il se disait convaincu que « l’équipe nationale ira au Gabon pour remporter le titre ».

Avant le début de la CAN, Zaki, qui affirmait que le onze national n’avait pas l’étoffe d’un champion d’Afrique, s’est dit « choqué par la manière humiliante dont les Lions de l’Atlas ont été éliminés dès le premier tour », ajoutant que cette élimination altère grandement l’image du football marocain.

Pour Zaki, l’entraineur qui avait conduit le Maroc à la finale de l’édition de 2004 en Tunisie, perdue face au pays hôte (1-2), « le technicien belge a complètement raté le coche, à tous les niveaux: le choix des joueurs, la préparation de cette CAN, sa vision des matches, l’emplacement des joueurs » sans oublier le fait de n’avoir pas convoqué des joueurs mieux préparés physiquement qui auraient pu donner un plus à l’équipe nationale.

« Lors de ses deux précédents matches, l’équipe nationale a produit deux bonnes premières mi-temps, avant de s’effondrer en deuxième période, ce qui remet en question la mauvaise préparation des joueurs et leur manque de compétition« , a fait observer Zaki, qui s’était illustré lors du Mondial de 1986 au Mexique, lorsque le Maroc a été la première sélection arabe et africaine à se qualifier au second tour.

« Gerets demeure le seul responsable de cette déroute, car la Fédération royale marocaine de football lui a offert toutes les conditions de réussite et un climat sain de travail dont peut rêver n’importe quel autre entraîneur« , a-t-il noté.

Et Zaki d’ajouter que le football national a retrouvé, récemment, son aura d’antan suite au sacre du Moghreb Fès en Coupe de la Confédération africaine de football, la qualification du Wydad de Casablanca à la finale de la Ligue des Champions et de la sélection olympique pour les JO de Londres, en plus du lancement du championnat national Pro-Elite 1.

« Certes, un travail positif est en train de s’accomplir, mais au niveau de l’équipe A, la Fédération a parié sur un projet voué à l’échec, en dépensant de grosses sommes d’argent sans résultats palpables« , s’est-il indigné.

Après avoir réaffirmé sa disposition à reprendre la direction du onze national si on le lui demande, l’ancien Keeper de la sélection dit se tenir prêt au service de son pays pour redorer le blason de la sélection nationale.

L’équipe marocaine a été éliminée de la Coupe d’Afrique des nations (Groupe C) qui se déroule actuellement au Gabon et en Guinée équatoriale, après deux défaites consécutives contre respectivement, la Tunisie (1-2) et le Gabon (2-3).

MAP

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

kabylesnet |
John Cena |
RCD-TIMIZART |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une plume et de l'encre
| Actualités du Maroc et du m...
| Burkina