navigation

El Othmani: « Il faut exercer toute la pression possible sur la Syrie » 7 février, 2012

Posté par zenatanews dans : Actualités nationales , trackback

Le ministre marocain des affaires étrangères a estimé mardi à Lisbonne qu’il fallait « exercer toute la pression possible » sur le régime syrien afin de stopper les violences excluant toutefois une « intervention militaire ».

« Il faut exercer toute la pression possible pour arrêter les violences« , a affirmé Saad-Dine El Othmani lors d’une conférence de presse avec son homologue portugais Paulo Portas.

« On doit trouver une solution politique mais sans intervention militaire« , a ajouté le ministre marocain qui effectue depuis lundi une visite officielle de deux jours au Portugal.

La Russie et la Chine ont opposé leur veto samedi à un projet de résolution présenté au Conseil de sécurité de l’ONU par les Occidentaux et des pays arabes condamnant la répression meurtrière en Syrie, ce qui a déclenché la colère de plusieurs pays arabes et l’indignation des Occidentaux.

« C’est la Chine et la Russie qui doivent faire pression sur la Syrie », a relevé le chef de la diplomatie marocaine précisant que le Maroc était « prêt à prendre des initiatives à l’Onu, en tant que seul pays arabe au Conseil de sécurité » mais uniquement « dans le cadre de la Ligue arabe ».

La Ligue arabe a suspendu la semaine dernière sa mission d’observation en Syrie en dénonçant une recrudescence des violences, qui ont déjà fait, selon les opposants, plus de 6.000 morts depuis le début en mars 2011 de la révolte contre le régime du président Assad.

Une réunion au niveau ministériel est prévue le 11 février pour examiner les suites éventuelles de cette mission d’observation.

Homs, haut lieu de la contestation en Syrie, était toujours mardi sous le feu de tirs nourris au lendemain de violences dans lesquelles près de cent personnes ont trouvé la mort.

Les pays occidentaux accentuaient mardi la pression sur le régime, Paris, Madrid et Rome rappelant leurs ambassadeurs, au lendemain de la fermeture par Washington de son ambassade.

De son côté, le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, en visite à Damas, a indiqué avoir eu une rencontre « très utile » avec le président syrien, Bachar al-Assad, qui lui a promis de « faire cesser les violences d’où qu’elles viennent »

AFP

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

kabylesnet |
John Cena |
RCD-TIMIZART |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une plume et de l'encre
| Actualités du Maroc et du m...
| Burkina