navigation

Accord agricole: Le vote « responsable » du PE reflète la qualité des relations Maroc-UE 16 février, 2012

Posté par zenatanews dans : Actualités nationales , trackback

Le vote « responsable » du Parlement européen (PE) en faveur de l’accord de libre-échange entre le Maroc et l’UE dans le domaine agricole « reflète la qualité » des relations entre le Royaume et l’UE, a affirmé le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

Ce plébiscite « positif », qui ne porte pas préjudice à la souveraineté nationale, traduit la dynamique exponentielle marquant la coopération entre les deux parties dans le sillage du statut-avancé accordé au Maroc en 2008, a indiqué M. El Khalfi, dans un point de presse à l’issue de la réunion à Rabat du Conseil de gouvernement.

Le PE, réuni à Strasbourg (Est de la France) a adopté l’accord jeudi, y voyant une « mesure concrète de soutien en faveur d’une stabilisation politique et d’un développement économique réciproque durable » du Maroc qui a « considérablement progressé dans la consolidation de la démocratie en réformant sa Constitution et en tenant des élections régulières ».

Toutefois, le gouvernement a exprimé son regret de voir certaines parties européennes poursuivre leurs tergiversations et manouvres dans le but de semer la zizanie et d’entraver le développement des relations privilégiées entre les deux parties, a relevé M. El Khalfi.

A cet égard, le gouvernement s’est félicité des efforts déployés par les responsables européens aussi bien au sein de la Commission européenne, du Conseil de l’Europe ou du PE qui ?uvrent pour parachever les modalités de la signature et d’adoption de cet accord, conclu le 13 décembre 2011.

Il a également loué les efforts consentis par la diplomatie parlementaire, les ministères des Affaires étrangères et de la Coopération, et de l’Agriculture et de la Pêche maritime ainsi que les opérateurs économiques dans le domaine agricole afin de concrétiser cet accord avec les possibilités de soutien qu’il procure à l’économie nationale, selon le ministre.

L’accord prévoit des mesures de libéralisation réciproque des produits agricoles et des produits de la pêche qui permettront notamment d’augmenter les volumes des exportations marocaines de fruits et légumes sur le marché européen et de baisser les droits de douanes appliqués de part et d’autre.

Il instaure aussi une libéralisation avec effet immédiat de 55% des droits de douane sur les produits agricoles et les produits de la pêche de l’UE (contre 33% actuellement) et de 70% des droits de douanes sur les produits agricoles et ceux de la pêche du Maroc (contre 1% actuellement) et ce, sur une période de dix ans.

En termes de valeur, l’accord devrait entraîner la libéralisation sans délai 45% des exportations de l’UE vers le Maroc et 55% des importations européennes en provenance du Maroc. Il permettra également d’accroître les concessions dans le secteur des fruits et légumes.

MAP

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

kabylesnet |
John Cena |
RCD-TIMIZART |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une plume et de l'encre
| Actualités du Maroc et du m...
| Burkina