navigation

Accord UE-Maroc: les agriculteurs espagnols veulent saisir la justice 16 février, 2012

Posté par zenatanews dans : Actualités nationales , trackback

Les agriculteurs espagnols comptent saisir la justice européenne pour lutter contre un accord agricole controversé entre l’UE et le Maroc, a annoncé jeudi l’une des principales organisations du secteur après le feu vert donné par Strasbourg.

Dénonçant un « dur coup » pour l’agriculture espagnole, l’organisation COAG a assuré dans un communiqué qu’elle ne comptait pas « rester les bras croisés alors que l’UE abandonne à leur sort » les producteurs.

« COAG va saisir la Cour de justice européenne », a confirmé à l’AFP Andres Gongora, son responsable pour le secteur des fruits et légumes frais.

« C’est la seule voie qui nous reste », a-t-il ajouté, en précisant que COAG n’avait pas encore fixé de date pour saisir la Cour.

Le Parlement européen a donné jeudi son feu vert à cet accord commercial visant à libéraliser davantage les échanges commerciaux agricoles entre l’UE et le Maroc, un projet défendu par Rabat mais vivement contesté par les agriculteurs français et espagnols.

Avec cet accord, qui porte sur les produits agricoles et de la pêche, 55% des denrées exportées du Maroc vers l’Europe vont être rapidement exemptées de droits de douane, contre 33% actuellement.

Dans le sens inverse, 70% des exportations européennes vers le Maroc seront exemptées de droits de douane d’ici dix ans, contre 1% seulement actuellement.

La Commission européenne avait clairement appelé à valider l’accord, auquel s’opposait le député européen José Bové.

Selon COAG, celui-ci met toutefois « met en péril l’avenir de 250.000 exploitations de fruits et légumes frais et menace 450.000 postes de travail et plus de 8,5 milliards d’euros d’exportations par an ».

AFP

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

kabylesnet |
John Cena |
RCD-TIMIZART |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une plume et de l'encre
| Actualités du Maroc et du m...
| Burkina