navigation

Carlos Ghosn: « L’usine de Tanger aura « un rôle essentiel » dans le développement des ventes Renault dans le monde » 16 février, 2012

Posté par zenatanews dans : Economie , trackback

Le nouveau site de Renault à Tanger « jouera un rôle essentiel » pour soutenir le développement de ses ventes de voitures dans le monde, grâce à sa grande capacité de production qui sera doublée sur ce site en 2014 , a affirmé, jeudi à Paris, le PDG du constructeur automobile français, M. Carlos Ghosn.

Présentant à la presse les résultats financiers 2011 de son groupe, M. Ghosn a souligné que Renault continuera, dans un contexte économique « encore très incertain » pour le marché automobile européen qui devrait baisser de 3 à 4% en 2012, à miser sur le développement des marchés émergents, dont le Maroc, qui ont tiré vers le haut la croissance de ses ventes.

En 2011, le groupe au losange a réalisé un chiffre d’affaires de plus 42,6 milliards d’euros, en hausse de 9,4%, avec 19% de ventes hors Europe. Cette part devrait « largement dépasser les 43% » en 2012, ce qui « illustre le développement du Groupe à l’international », selon son PDG.

« En 2012, le rythme de lancement de nouveaux produits sera soutenu et devrait permettre à Renault de conserver sa place de deuxième marque en Europe et de leader en France », avec notamment « la poursuite du développement de nos capacités en Russie, au Brésil et au Maroc », a souligné M. Ghosn.

C’est le cas notamment de l’usine de Tanger, inaugurée la semaine dernière avec une capacité de production initiale de 170.000 véhicules par an en trois équipes que « nous doublerons dès 2014″ et qui « jouera un rôle essentiel pour soutenir le développement de nos ventes dans le monde », a-t-il assuré.

Sur les sept nouveaux modèles que son groupe compte commercialiser cette année en Europe, trois sortiront du site marocain: Lodgy, dernier-né de sa gamme low cost à succès Dacia, ainsi qu’une fourgonnette et son dérivé en véhicule particulier.

PERFORMANCE SOLIDE SUR LE MARCHE MAROCAIN

La nouvelle usine « nous permettra de poursuivre le succès mondial rencontré par notre entrée de gamme, de relayer l’usine roumaine de Pitesti arrivée à saturation et d’élargir l’offre de notre plateforme M0 (Entry-véhicules à bas prix), à commencer par le monospace Lodgy », a-t-il précisé.

Au sujet de la polémique née en France accusant Renault de délocaliser au Maroc, Carlos Ghosn a expliqué qu’il ne s’agit pas d’une « délocalisation d’usine » mais de la construction à Tanger d’une nouvelle unité pour « fabriquer des produits que nous ne pouvons pas fabriquer en France ».

Pour ce qui est de la présence de Renault sur le marché national, M. Ghosn a souligné qu’ »au Maroc, nous réalisons une performance solide, avec une part de marché supérieure à 37 pc et un profit unitaire qui est l’un des plus élevés du groupe », dans un marché en hausse de 8,4 pc.

En 2011, Renault a vendu au Maroc 41.501 véhicules, en hausse de + 3,2 points, avec en tête des ventes les voitures de marques Dacia (22.356) et Renault (19.145), a-t-il précisé.

A ses yeux, le Maroc est « la preuve de la complémentarité » de ces deux marques, « puisqu’elles se placent respectivement première et deuxième du marché marocain », avec 19,9% et 17,1%.

Il a assuré qu’au delà de son succès, l’introduction de Dacia au Maroc « n’a pas a eu aucun impact sur la part de marché de Renault ».

Avec cette complémentarité, le groupe ambitionne de « dépasser les 40% du marché marocain, par les deux marques« , a-t-il dit.

En matière de véhicules particuliers, Renault détient déjà plus de 40% du marché national dans la mesure où « sur les 5 modèles les plus vendus, 4 appartiennent au groupe, dont Kangoo sur la plus haute marche ».

Les véhicules commercialisés au Maroc sous la marque Renault sont Twingo, Koleos, Laguna, Laguna Coupé, Scénic III (5 et 7 places), Fluence, Mégane III (berline et coupé), Clio III, Clio II Campus, Symbol, Kangoo Evolution, Kangoo VP, Kangoo VU, Master et Trafic.

Sous la marque Dacia, le groupe met sur le marché ses voitures Logan, Logan MCV, Logan Pick up et Sandero, auxquelles devraient s’ajouter les nouveaux monospaces compacts « Lodgy ».

La commercialisation de ce modèle est prévue après sa présentation au prochain salon international de l’automobile de Genève qui aura lieu le 6 mars.

Renault est présent commercialement au Maroc depuis 84 ans et industriellement depuis 50 ans.

Il y a été introduit, pour la première fois, en 1928 sous le nom SOMAR qui devient Renault Maroc en 1967, une année après la signature d’un contrat de licence de montage et d’assistance technique avec la Société marocaine de construction automobile (SOMACA).

MAP

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

kabylesnet |
John Cena |
RCD-TIMIZART |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une plume et de l'encre
| Actualités du Maroc et du m...
| Burkina