navigation

Les professionnels marocains de l’agroalimentaire à la conquête des marchés du Golfe 21 février, 2012

Posté par zenatanews dans : Economie , trackback

Des sociétés marocaines de l’industrie agroalimentaire s’emploient à s’implanter dans les marchés des pays du Golfe, dotés d’un pouvoir d’achat important, d’où la participation de plusieurs d’entre elles au salon « Gulf Food » qui se tient à Dubaï du 19 au 22 février.

Dix-huit entreprises nationales ont fait le déplacement dans cette place stratégique de l’économie asiatique et internationale, avec un oeil sur l’obtention d’une voie d’accès au continent le peuplé au monde. Ces sociétés opèrent dans les secteurs de l’huile d’olives, des épices (safran), des pâtes, des conserves de poissons, des fruits et légumes frais, du couscous et gâteaux, entre autres.

Dans des déclarations à la MAP, les représentants de ces entreprises affirment que l’entrée au marché du Golfe constitue l’un de leurs objectifs majeurs pour booster leurs transactions commerciales avec l’étranger et en particulier avec les pays riches de cette région. Et d’ajouter que le port de Jebel Ali (Dubaï) abrite nombre d’entreprises d’exportation capables d’absorber un large spectre de produits alimentaires et de les écouler dans les six pays du Golfe.

Ils se sont également dits optimistes quant à l’essor que connait le secteur agroalimentaire sur le plan mondial et en particulier dans la région du Moyen-Orient, affirmant que la conjoncture internationale actuelle offre d’importantes opportunités pour les produits marocains qui jouissent d’une grande diversité et respectent les normes internationales reconnues en matière de la qualité.

Les professionnels marocains de l’agroalimentaire ont souligné, à cet égard, la nécessité impérieuse d’instaurer des partenariats économiques avec les pays du Golfe qui connaissent un fort engouement pour les produits alimentaires, favorisé par la profusion de centres commerciaux de grande envergure et une forte présence des multinationales dans cette région.

Selon l’avis de ces professionnels, le Maroc s’érige désormais en tant qu’une plate-forme stratégique d’exportation vers les pays du Golfe, du Moyen-Orient, d’Asie et d’Afrique, en raison du positionnement géographique du Royaume, doté d’une industrie agroalimentaire développée, d’une politique d’encouragement des investisseurs, de riches ressources halieutiques et d’une diversité de produits agricoles.

Ils ont aussi tenu à préciser que les entreprises marocaines de l’agroalimentaire sont capables d’entrer de plain-pied dans le marché des pays du Golfe (qui importent près de 90% de denrées alimentaires), si elles jouissaient de facilités dans le domaine du transport aérien et maritime de marchandises, qui demeure un grand obstacle devant la progression des exportations marocaines vers les pays du Golfe.

La participation des professionnels marocains de l’agroalimentaire au salon international de Dubaï, organisée en coordination avec le Centre marocain de promotion des exportations (Maroc Export), s’inscrit dans le cadre des efforts déployés pour explorer et valoriser les possibilités de partenariat avec les entreprises émiraties et celles du Golfe.

MAP

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

kabylesnet |
John Cena |
RCD-TIMIZART |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une plume et de l'encre
| Actualités du Maroc et du m...
| Burkina