navigation

Le déficit commercial des biens et services pourrait atteindre les 190 milliards de dirhams en 2015 22 février, 2012

Posté par zenatanews dans : Economie , trackback

Le déficit du commerce extérieur n’a cessé de se creuser et le scénario tendanciel établi par le Conseil National du Commerce Extérieur Maroc (CNCE) laisse apparaître un déficit pour les biens et les services de 190 milliards de dirhams (MMDH) en 2015, a affirmé, mardi à Casablanca, la présidente du CNCE, Nezha Lahrichi.

Le déficit commercial des biens a atteint 185 MMDH en 2011, celui des biens et services 116 MMDH alors que l’excédant du commerce des services et les transferts des MRE n’arrivent plus à le couvrir, a indiqué Mme Lahrichi.

La capacité d’absorption de ce déficit, qui était de 171% en 2001, est tombée à 63% en 2011 à l’heure même où le trend des exportations marocaines de biens et services est ascendant, a-t-elle relevé.

Cette situation s’explique par le fort contenu en importations qui s’amplifie avec le renchérissement des matières premières et de la facture énergétique, a-t-elle fait savoir, relevant que le système productif importe directement et indirectement près de la moitié (46,7%) de ses consommations intermédiaires et que 85% des produits importés sont incompressibles.

Il en résulte une faible valeur ajoutée à l’exportation, notamment pour les activités de sous-traitance et un fort contenu en biens importés de la production destinée au marché local, a-t-elle fait observer.

Mme Lahrichi a souligné que les axes de la politique économique se renouvellent en fonction des conjonctures nationales, régionales et internationales, estimant que l’intégration maghrébine est une chance pour construire un système productif, régional intégré et compétitif.

MAP

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

kabylesnet |
John Cena |
RCD-TIMIZART |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une plume et de l'encre
| Actualités du Maroc et du m...
| Burkina