navigation

Le Maroc a accueilli plus de 9,34 millions de touristes en 2011 22 février, 2012

Posté par zenatanews dans : Economie , trackback

Plus de 9,34 millions de touristes ont visité le Maroc en 2011, soit une légère hausse de 1% par rapport à l’année précédente, a indiqué, mardi à Casablanca, le président de l’Observatoire du tourisme M. Kamal Bensouda.

Les recettes globales générées par le secteur ont augmenté de 4% l’exercice écoulé pour atteindre un total de 59 milliards de dirhams et ce, malgré une conjoncture difficile, a-t-il relevé, lors d’une conférence de presse destinée à présenter le bilan du secteur touristique.

Ces chiffres sont le résultat d’une communication et d’une promotion actives maintenues sur l’ensemble des marchés en 2011 tant sur le plan national que sur les marchés étrangers, a-t-il expliqué.

L’année 2011 avait commencé par voir ses taux d’occupation augmenter d’environ 5 points durant les deux premiers mois, mais ce taux a chuté de trois points à fin décembre, a-t-il fait remarquer.

Le secteur enregistre de profondes mutations dans les systèmes de distribution et les grands tours opérateurs européens ont connu une saison dramatique avec un recul de 28% du chiffre d’affaires sur le Maroc, sur la Tunisie (40%) et l’Égypte (42%), a-t-il expliqué, soulignant que la montée en puissance d’Internet a eu un impact structurant sur la stratégie marketing de la destination Maroc.

Le secteur, qui contribue à hauteur d’environ 9% du PIB, a réalisé des résultats satisfaisants durant 2011 malgré une conjoncture mondiale difficile et la baisse de la demande voyage à cause de la crise économique qui a touché les principaux marchés émetteurs de touristes à destination du Maroc, a relevé, de son côté, le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad.

Ces résultats confirment la justesse des choix stratégiques et la maturité de l’industrie. Le marché marocain a aussi démontré ses capacités de résistance grâce aux fondamentaux forts du secteur, a souligné le ministre, ajoutant que le tourisme marocain va poursuivre l’amélioration de sa croissance en 2012 qui sera « pleine d’opportunités ».

D’où la nécessité de « rester vigilant, d’être offensif et de se préparer à la reprise » que devra connaître le tourisme mondial, d’autant que les prévisions de l’Organisation mondiale du tourisme tablent sur plus de 1,5 milliard de touristes à l’horizon 2020.

Il a, ensuite, appelé à redoubler d’efforts pour confirmer la maturité de l’industrie touristique, notamment par l’accompagnement des professionnels en vue de mettre en place un plan pour faire face aux défis de la conjoncture difficile et de renforcer la compétitivité du secteur.

Pour le directeur général de l’Office national marocain du tourisme (ONMT), Hamid Addou, l’Office n’a ménagé aucun effort pour conserver la part du marché marocain dans un secteur de plus en plus compétitif.

L’ONMT a prévu, pour 2012, un plan d’actions ambitieux et innovant basé sur de nouvelles pistes de communication avec l’avènement du digital, levier majeur pour garantir une présence continue et diffuse.

La stratégie de communication consistera à « occuper le terrain en permanence » via le Web, les médias et l’événementiel dans plusieurs pays, a-t-il indiqué, rappelant le lancement depuis deux semaines d’une plateforme on line d’information et de réservation.

L’année 2012 verra également le renforcement du programme de coopération avec les compagnies aériennes, l’augmentation des liaisons aériennes vers les destinations marocaines et la conclusion de nouveaux partenariats commerciaux pour désamorcer le risque lié à l’actuelle conjoncture mondiale « très compliquée ».

Le marché interne occupera toujours une place prioritaire dans la stratégie ONMT, qui se basera sur les recommandations de l’étude relative à ce marché et à son activation. Ainsi, une offre produit complémentaire viendra renforcer le plan Biladi à travers la mise en place de mesures destinées à satisfaire les attentes des touristes marocains, a poursuivi le responsable de l’Office.

L’année 2011 a été une année difficile pour le secteur, a relevé, pour sa part, le président de la Fédération nationale du tourisme, Ali Ghannam, rappelant qu’au niveau mondial le Maroc est passé à la 24ème position en termes d’arrivées et à la 36ème en termes de recettes touristiques.

Il a insisté sur la nécessité de travailler de concert pour améliorer certains indicateurs et chiffres enregistrés par l’industrie touristique nationale, notamment en matière de nuitées dans les établissements d’hébergement classiques qui ont réalisé une performance négative de -6%, le taux d’occupation (40%), les prix moyens (-12%) et les chiffres d’affaires (20%).

MAP

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

kabylesnet |
John Cena |
RCD-TIMIZART |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une plume et de l'encre
| Actualités du Maroc et du m...
| Burkina