navigation

L’opposition décroche la présidence de quatre commissions de la chambre des représentants 23 février, 2012

Posté par zenatanews dans : Actualités nationales , trackback

#

Plus de 100 parlementaires n’ont pas assisté à la séance d’élection des présidents des commissions permanentes. Une opération qui s’est déroulée, hier, juste avant la clôture de la session d’automne.

Les huit groupes parlementaires ont réussi à trouver un consensus autour des chefs des commissions en attribuant à chacun d’entre eux la présidence de l’une d’elles. L’augmentation du nombre des commissions de six à huit a beaucoup aidé en la matière.
 
Ainsi, le PJD a décroché la présidence de l’imminente commission des finances en la personne de Said Khairoune, un ex-fonctionnaire du ministère des Finances.

Partage des rôles

La commission des Affaires étrangères est revenue au haraki Ali Kabiri. Celle de l’Intérieur sera désormais dirigée par l’Istiqlalien Said Dour. Quant au PPS, il s’est vu attribué la commission de l’Enseignement, de la Culture et de la Communication. Et c’est Gajmoula Abbi qui a été désignée à sa tête.

L’opposition a réussi à arracher la présidence de quatre commissions alors que la Constitution lui garantit seulement une seule et le règlement intérieur de la Chambre des représentants lui octroie deux.

Ainsi, Mohamed Hanine du Rassemblement national des indépendants est dorénavant le président de la commission de la Justice qui est citée dans le texte fondamental. Abdellatif Merdass, de l’UC, est à la tête de commission des secteurs sociaux. Le pamiste Ahmed Touhami dirige celle de l’Energie et des mines. Et le socialiste Said Chbaâtou a été porté à la tête de la commission des secteurs sociaux.

Par ailleurs, Mohamed Yatim remplace le ministre Abdelkader Aamara au poste du premier vice-président de la Chambre des représentants.

Même si la session est close, les députés sont appelés à accélérer la cadence pour discuter en profondeur le règlement intérieur de leur chambre et pouvoir réformer encore une fois tous les points relevés par les parlementaires et les observateurs. Les députés n’auront que quelques jours de repos vu qu’une session extraordinaire se profile à l’horizon même si rien n’a encore été décidé sur le plan officiel. 

LE MATIN

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

kabylesnet |
John Cena |
RCD-TIMIZART |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une plume et de l'encre
| Actualités du Maroc et du m...
| Burkina