navigation

El Otmani: « Le Maroc oeuvrera à faire prévaloir les intérêts du continent africain au sein du conseil de sécurité » 28 février, 2012

Posté par zenatanews dans : Actualités nationales , trackback

Le Maroc oeuvrera à défendre et à faire prévaloir les intérêts et les causes justes du Continent africain au sein du Conseil de sécurité des Nations unies, dont il est devenu membre non permanent depuis le 1er janvier dernier, a souligné, mardi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Saad Dine El Otmani.

« L’entrée du Maroc depuis le début de mois de janvier 2012, au Conseil de Sécurité de l’ONU en tant que membre non permanent, représente une illustration supplémentaire du rôle que s’est assigné le Royaume, en l’occurrence défendre et faire prévaloir les intérêts de son Continent d’appartenance, a affirmé le ministre à l’ouverture de la 2è Commission mixte maroco-gambienne.

L’intérêt que porte le Maroc au développement du Continent africain se traduit d’abord par son engagement réitéré pour une coopération sud-sud et interafricaine, a-t-il dit, ajoutant que cet engagement de la première heure s’était concrétisé dans la lutte pour la liberté et la dignité du Continent, dans les efforts déployés pour l’unité et l’intégration de l’Afrique et dans l’appui irréversible au développement durable des pays frères et amis.

Les vingt visites officielles effectuées par le Roi Mohammed VI dans 13 pays témoignent de cet engagement du Royaume qui s’inscrit en parfaite adéquation avec une réalité aujourd’hui incontournable et qui s’impose dans la redéfinition même de la gouvernance mondiale: le poids de notre Continent dans les enjeux internationaux, a-t-il fait observer.

Par ailleurs, M. El Otmani a affirmé que la réunion de la 2è commission mixte Maroc-Gambie permettra inéluctablement de donner un nouvel élan à la coopération bilatérale et de renforcer davantage les relations entre les deux pays aux niveaux politique, économique et culturel, ainsi que dans les domaines de l’éducation et des ressources humaines.

Dans cette perspective, le renforcement de l’arsenal juridique régissant nos relations est un objectif qui nous permettra d’asseoir les bases d’une nouvelle dynamique et de mettre à contribution le secteur privé de nos deux pays en vue de la promotion souhaitée de nos échanges économiques et commerciaux, a-t-il poursuivi.

Et le ministre de préciser que d’innombrables opportunités de coopération entre le Maroc et la Gambie pourraient concerner divers secteurs de développement et particulièrement le domaine agricole et ceux des pêches, des infrastructures portuaires, de l’énergie et des mines, du commerce et l’industrie, de l’Éducation et de la Formation, de la Jeunesse et des Sports, ainsi que dans le domaine de la Sécurité.

M. El Otmani a saisi cette occasion pour remercier son homologue gambien pour le soutien constant et indéfectible de la République de Gambie à la justesse de la cause nationale du Royaume, et pour son appui renouvelé à l’initiative marocaine de doter les provinces sahariennes d’une autonomie dans le cadre de la souveraineté du Royaume, de son unité nationale et de son intégrité territoriale.

Les travaux de cette commission mixte se pencheront, deux jours durant, sur l’évaluation des différents projets de coopération entre le Maroc et la Gambie et sur les moyens de renforcer davantage les échanges entre les deux pays dans tous les domaines et seront sanctionnés par la signature de plusieurs accords de coopération.

MAP

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

kabylesnet |
John Cena |
RCD-TIMIZART |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une plume et de l'encre
| Actualités du Maroc et du m...
| Burkina