navigation

M. Artur Mas: Le Maroc est un partenaire « stratégique » pour la Catalogne 28 février, 2012

Posté par zenatanews dans : Actualités nationales , trackback

Le Maroc est un partenaire « stratégique » pour la Catalogne, a déclaré le président de cette communauté autonome du nord-est de l’Espagne, M. Artur Mas.

Le Maroc est un « partenaire stratégique pour la Catalogne, et nous croyons que la coopération, dans tous les domaines, y compris la culture, a un rôle très important« , a souligné M. Mas dans un entretien accordé à la MAP à l’occasion de sa visite au Maroc, la première dans un pays extra-communautaire depuis son élection à la tête de cette région autonome en décembre 2010.

Parmi les pays sud-méditerranéens, le Maroc est celui avec lequel la Catalogne « a constamment entretenu des relations économiques et institutionnelles plus intenses« , a noté le responsable catalan. « Nous considérons qu’il est très important d’intensifier les relations institutionnelles et commerciales bilatérales et, précisément, ce sera l’un des principaux objectifs de ma visite au Maroc », a-t-il expliqué.

Répondant à une question sur l’objectif de son déplacement au Maroc, le président catalan a précisé que ses entretiens avec les responsables marocains seront axés en priorité sur les moyens de promouvoir la coopération dans les domaines commercial et économique. « Nous voulons approfondir l’internationalisation des entreprises catalanes en leur permettant de prendre part aux appels d’offres lancés par le Maroc pour la réalisation de différents projets », a-t-il dit .

« Nous voulons également établir des relations institutionnelles de haut niveau avec le Gouvernement marocain et promouvoir la coopération dans des domaines d’intérêt commun », a ajouté le responsable catalan.

Le Maroc offre d’ »énormes opportunités d’investissement qui intéressent la Catalogne. C’est pour cette raison que lors de mon voyage au Maroc, avec des représentants de 170 entreprises, nous allons avoir des réunions et des entretiens aux niveaux institutionnel et économique afin de resserrer les liens de coopération bilatérale », a encore dit M. Mas.

Après avoir souligné l’importance des efforts déployés par le Royaume pour stimuler sa croissance économique et moderniser ses infrastructures, le président catalan a affirmé que l’économie marocaine « offre une grande opportunité aux entreprises marocaines et catalanes pour travailler ensemble sur des projets communs dans des secteurs clés, comme l’agriculture et l’agro-industrie, le tourisme, les machines automotrices, l’équipement industriel, l’électronique et la machinerie textile ainsi que la gestion des villes ».

Il s’agit de « secteurs dans lesquels la Catalogne est un leader, avec une grande expérience, des secteurs pour lesquels nous avons un souci constant d’innovation, d’excellence et de rayonnement international », a souligné M. Mas, se disant « convaincu que les entreprises marocaines trouveront le soutien nécessaire auprès des firmes catalanes, et qu’il en résultera de futures alliances à grand potentiel ».

Le Gouvernement catalan « ne ménagera aucun effort en vue de promouvoir la coopération dans tous les domaines d’intérêt commun avec le Maroc », a encore promis M. Mas, saluant par la même occasion les réformes politiques engagées sous l’impulsion du Roi Mohammed VI. La Catalogne « collabore aux processus d’ouverture démocratique du Maroc, comme tous les pays de l’Union Européenne », a souligné le responsable catalan, précisant que la politique étrangère du Gouvernement de Catalogne « est marquée par l’équilibre que représentent les relations de collaboration avec le Maroc, aussi bien économiques que commerciales et sociales ».

Evoquant la coopération euro-méditerranéenne, M. Mas a plaidé pour une « nouvelle politique européenne en faveur de la Méditerranée, car, selon lui, l’Europe ne peut se contenter d’observer les événements qui se produisent dans les pays voisins ».

« Il faut établir une coopération capable de produire des résultats tangibles et directs dans la Méditerranée, construire une zone de paix et de stabilité, de progrès économique et de dialogue entre les cultures et les peuples de la région », a-t-il plaidé, ajoutant que toutes les initiatives entreprises dans ce sens par le Maroc et par d’autres pays, « seront soutenues par notre Gouvernement ».

Répondant à une question sur la situation de la communauté marocaine établie en Catalogne, M. Mas a indiqué que les Marocains, à l’instar de tous les habitants de cette communauté, sont considérés comme des citoyens « à part entière », précisant que les ressortissants marocains constituent la plus forte communauté immigrante dans cette région.

Il a dans ce sens évoqué la possibilité de dispenser des cours de langue et de culture catalanes au profit des enfants d’immigrés marocains désireux de s’installer en Catalogne dans le cadre du regroupement familial en vue de faciliter leur intégration sociale.

M. Mas, qui entame ce mardi une visite de trois jours au Maroc au cours de laquelle il sera accompagné de plusieurs membres de son gouvernement notamment Liuis Recorder, conseiller au Territoire et au développement durable, Francesc Xavier Mena, conseiller à l’Entreprise et l’emploi, et Josep Maria Pelgri, conseiller à l’Agriculture ainsi que le secrétaire général des Affaires étrangères, Senén Florenza.

Il sera également accompagné d’une importante délégation d’hommes d’affaires représentants 170 firmes catalanes opérant entre autres dans les domaines du BTP, du textile, du tourisme, de l’agroalimentaire, l’urbanisme, la distribution de l’eau et l’électricité, l’automobile et les finances.

Au cours de son séjour dans le Royaume, M. Mas aura des entretiens avec plusieurs membres du gouvernement marocain axés sur les moyens de promouvoir les liens d’amitié et de coopération entre la Catalogne et le Maroc.

Le responsable catalan visitera également plusieurs entreprises catalanes installées à Tanger où il présidera la cérémonie de signature de plusieurs accords de coopération dans le domaine portuaire.

M. Mas devra aussi co-présider à Rabat l’inauguration d’un séminaire sur le thème « Le statut avancé Maroc-Union européenne: nouveaux acteurs, nouvelles perspectives », organisé par le ministère des Affaires étrangères et l’Institut européen de la Méditerranée (IEmed, basé à Barcelone), avant d’assister le 1er mars à Casablanca à un forum sur la coopération économique entre le Maroc et la Catalogne, organisé à l’initiative de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et l’Agence gouvernementale d’Appui aux Entreprises Catalanes (ACC10).

MAP

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

kabylesnet |
John Cena |
RCD-TIMIZART |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une plume et de l'encre
| Actualités du Maroc et du m...
| Burkina