navigation

Des instances des droits de l’Homme veulent une enquête parlementaire des événements à Taza 31 mars, 2012

Posté par zenatanews dans : Actualités nationales , trackback

La coalition marocaine des instances des droits de l’Homme a demandé, mercredi à Rabat, la constitution d’une commission parlementaire d’enquête sur les faits en rapport avec les incidents qu’a connus la ville de Taza les 4 janvier et 1er février derniers.

Lors d’une conférence de presse, ce collectif, qui regroupe 18 organisations des droits de l’Homme, a appelé à faire prévaloir la justice et à mettre fin à l’impunité de quiconque dont la responsabilité serait établie dans les causes du malaise ayant conduit aux protestations dans cette ville.

La coalition a préconisé, à cet égard, de promouvoir la situation des populations et d’accorder un intérêt majeur aux questions de l’emploi, du coût élevé de la vie, de la dégradation des services publics et de la lutte contre la spéculation immobilière.

Cette alliance a réclamé, de même, l’ouverture d’une enquête sur la conclusion des marchés publics et la gestion financière de la chose locale, en appliquant le principe du bannissement de l’impunité dans les crimes économiques, ainsi que la libération de tous les détenus en rapport avec ces incidents.

aufait avec MAP

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

kabylesnet |
John Cena |
RCD-TIMIZART |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une plume et de l'encre
| Actualités du Maroc et du m...
| Burkina