navigation

Le Maroc et l’UE engageront très prochainement des discussions exploratoires sur les contours d’un nouvel accord de pêche 27 avril, 2012

Posté par zenatanews dans : Actualités nationales , trackback

Le Maroc et l’Union européenne engageront dans les semaines qui viennent des discussions exploratoires sur les contours d’un nouveau protocole de partenariat dans le secteur de la pêche, a annoncé l’ambassadeur du Maroc auprès de l’UE, Menouar Alem.

« Nous allons démarrer des séances de discussions exploratoires dans les semaines qui viennent sur les contours de ce que pourrait être le nouvel accord de pêche entre le Maroc et UE » , a affirmé M. Alem dans un entretien à la MAP, notant que les résultats de ces discussions détermineront la décision d’engager ou pas un nouveau cycle de négociations à ce sujet avec l’UE.

Le diplomate marocain a indiqué que la commissaire européenne aux Affaires maritimes et à la Pêche, Maria Damanaki, a fait part, lors de son déplacement la semaine dernière à Rabat, de l’intérêt que porte l’UE à la conclusion d’un nouvel accord de pêche avec le Royaume, soulignant que le Maroc a pris note de cette demande comme à son habitude avec beaucoup d’ouverture d’esprit.

L’ambassadeur du Maroc auprès de l’UE a, en outre, fait savoir que le Royaume ne décide de l’opportunité de conclure un accord de pêche qu’à partir du moment où il y a un reliquat qui puisse être offert à ses partenaires étrangers et au premier rang desquels l’UE qui est un partenaire stratégique du Maroc.

« Le Maroc sera ainsi à l’écoute des professionnels du secteur et suivra l’évolution de la question avec ses partenaires dans l’UE en vue d’un nouvel accord de pêche qui prenne en considération les ressources halieutiques du Maroc et qui soit économiquement profitable aux deux parties », a-t-il dit.

M. Alem a tenu de rappeler que depuis la signature du premier accord de pêche avec l’UE en 1987, le Maroc a toujours montré une certaine disponibilité et ouverture d’esprit à aller dans le sens d’une coopération renforcée avec l’Union dans le secteur de la pêche, faisant remarquer le Maroc s’inscrit toujours dans cette même disponibilité mais dans le cadre d’une approche qui tienne compte de ses intérêts supérieurs et des priorités du secteur.

 

MAP

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

kabylesnet |
John Cena |
RCD-TIMIZART |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une plume et de l'encre
| Actualités du Maroc et du m...
| Burkina