navigation

Le budget du citoyen élaboré pour la première fois au Maroc 3 juin, 2012

Posté par zenatanews dans : Actualités nationales,Economie , trackback

Un document simplifié présentant de manière claire le contenu du Budget 2012 est dédié aux citoyens pour qu’ils comprennent mieux la loi de Finances.

# L’idée est de sensibiliser les citoyens aux contraintes budgétaires et d’améliorer la relation entre ces derniers et le gouvernement.

Comment lire et comprendre le budget ? Il s’avère, en effet, difficile pour bon nombre de citoyens de déchiffrer les dispositions de ce texte qui est de la plus haute importance vu qu’il trace la ligne politique et économique du pays pendant toute une année. Pour rendre ces informations accessibles, pour la première fois au Maroc, le gouvernement a élaboré ce que l’on appelle «le budget du citoyen».
Il s’agit d’un document de vulgarisation de la loi de Finances, récapitulant les chiffres les plus importants du budget. En d’autres termes, c’est le condensé du budget annuel, présenté dans un langage simple susceptible d’être facilement compris par la population. Cette mesure rentre dans le cadre des engagements gouvernementaux relatifs à la politique de proximité et à la transparence budgétaire.

Elle s’assigne pour objectif de permettre au citoyen de connaître la manière de répartition des dépenses dans le financement des services publics ainsi que les recettes provenant de différentes sources. L’idée est de sensibiliser les citoyens aux contraintes budgétaires et d’améliorer la relation entre ces derniers et le gouvernement.

L’accès à l’information s’avère, en effet, une condition sine qua non pour que les citoyens puissent assurer un suivi adéquat des politiques publiques et exercer un contrôle effectif de leur exécution.
Le document simplifié permettra aux citoyens de suivre les dépenses gouvernementales ainsi que le déficit budgétaire, le niveau de l’endettement public, le développement des indicateurs de stabilité et du rendement financier du Maroc, etc.

Le budget citoyen est axé sur les secteurs qui intéressent les citoyens, notamment les services sociaux comme la santé et l’éducation et les autres services publics, tout en citant des données chiffrées sur la dette publique et ses composantes. À travers ce document, on vise à montrer comment via la mise en œuvre du budget on peut arriver à assurer le développement et gérer les ressources de manière à les préserver pour les générations futures…

Bonne gouvernance financière

Par ailleurs, outre l’initiative du budget du citoyen, le gouvernement s’attèle au chantier de la réforme de la loi organique des Finances. Et ce, afin d’améliorer la préparation du projet de loi de Finances. Une journée d’étude est prévue cette semaine au Parlement autour de cette question. L’objectif est d’adapter cette loi aux nouvelles dispositions constitutionnelles en adoptant une bonne gouvernance financière visant à améliorer le rendement de la gestion publique et à participer dans la nouvelle dynamique de la régionalisation. Il s’agit de généraliser les pratiques d’évaluation et de renforcer le rôle de l’institution législative dans la discussion du projet de loi de Finances. Une requête exprimée par les différents groupes parlementaires au cours des dernières années. Les députés demandent à être consultés en amont au cours des préparatifs du projet en juin. En outre, les données exposées au Parlement autour du budget seront enrichies par l’accompagnement du texte par plusieurs rapports relatifs notamment aux dépenses fiscales, aux comptes spéciaux, aux aides publiques, aux finances des collectivités territoriales, à la compensation…


Initiative rentrant dans le cadre du droit à l’information

L’initiative du budget du citoyen répond aux exigences de la nouvelle Constitution. Celle-ci a consacré le principe du droit à l’information. La version arabophone est déjà mise en ligne sur le site web du ministère de l’Économie et des Finances www.finances.gov.ma. Le guide comporte 13 pages définissant ce qu’est le budget d’une manière générale et le budget du citoyen ainsi que les étapes de l’élaboration du projet de loi de Finances. On jette aussi la lumière sur la conjoncture tant nationale qu’internationale de préparation du texte et les aléas de la crise sur les équilibres macroéconomiques et financiers. Un autre volet est consacré aux répercussions de la sécheresse sur le revenu agricole. Le document expose aussi les grandes lignes du budget : les dépenses d’investissements, la masse salariale, les charges sociales, le budget de fonctionnement, la compensation…

Repères
  • Un document de vulgarisation de la loi de Finances, récapitulant les chiffres les plus importants du budget.
  • Sensibiliser les citoyens aux contraintes budgétaires et améliorer la relation entre ces derniers et le gouvernement.
  • Le budget citoyen est axé sur les secteurs qui intéressent les citoyens, notamment les services sociaux.
  • La version arabophone est déjà mise en ligne : www.finances.gov.ma
Jihane Gattioui, LE MATIN

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

kabylesnet |
John Cena |
RCD-TIMIZART |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une plume et de l'encre
| Actualités du Maroc et du m...
| Burkina