navigation

Réhabilitation du quartier des Habous 3 juin, 2012

Posté par zenatanews dans : Actualités nationales , trackback

# les murs ont été repeints en jaune et blanc avec des motifs rappelant l’architecture musulmane des lieux. Phs Seddik

Le quartier des Habous subit actuellement une cure de jouvence. Les travaux de réhabilitation concernent la reconversion des bâtisses historiques ainsi que la mise à niveau des monuments et sites historiques et culturelles symboliques. Sur place, on a déjà commencé le renouvèlement de la chaussée. Plusieurs ruelles telles que «Fkih Soussi» et «Fkih Gabbas» sont en chantier. Cette opération vise à rendre ce quartier mythique encore plus attrayant. Dans ce cadre, les murs ont aussi été repeints en jaune et blanc avec des motifs rappelant l’architecture musulmane des lieux. Les dédales des Habous semblent plus «joyeux» et invitent davantage à la flânerie.

Une enveloppe budgétaire de 9 MDh serait réservée à ce projet dont 5 MDH sont accordés par le Conseil de la région du Grand Casablanca. Ledit Conseil a octroyé à ce projet un montant de 3 MDH en mai 2008 et une enveloppe budgétaire supplémentaire de 2 MDH en janvier 2011. «Le Conseil de la région a financé l’étude du projet de réhabilitation du quartier des Habous et de tout le patrimoine de Casablanca. Pour l’instant, c’est l’Agence urbaine de Casablanca qui s’occupe du suivi du projet», indique une source bien informée.

Un investisseur privé a également choisi d’apporter une nouvelle touche au quartier des Habous. Le traiteur Bennis, connu dans la région et au niveau international grâce aux touristes qui le convoitent pour ses gâteaux marocains, a lancé un projet de restaurant de spécialités marocaines au niveau de la rue «Fkih Gabbas». Peu de temps après le début des travaux, des rumeurs circulaient concernant le blocage de ce projet. Des habitants du quartier affirment que «le traiteur a acheté toutes les maisons de la rue “Fkih Soussi”, située à côté de son magasin, afin de la fermer». Certains d’entre eux assurent que des barrières ont été effectivement déposées à l’entrée de la rue. Un responsable communal nous a confirmé que ce projet a été bloqué parce que l’investisseur a voulu interdire l’accès à cette rue. D’autres sources proches du dossier affirment qu’une autorisation temporaire a été bien octroyée à l’investisseur privé avant d’arrêter le chantier. Néanmoins, un responsable de la pâtisserie traiteur Bennis Habous nous a assuré que le projet n’est pas bloqué. «Le restaurant de spécialités marocaines, premier du genre au Habous, sera ouvert après le mois de Ramadan. Et la rue “Fkih Gabbas” sera désormais piétonne. L’Etat est en train de refaire cette partie du quartier», a-t-il souligné.

En attendant de voir le résultat de ces projets, le quartier du Habous continue de charmer les touristes qui sont nombreux à venir admirer son architecture et ses formes authentiquement marocaines.


Réaménagement de la Place Sidi Mohammed Ben Abdellah

D’autres projets de réhabilitation ont été également subventionnés par le Conseil de la région. Ce dernier a accordé un budget de 1 MDH en 2007 à la commune du Mechouar pour le réaménagement de la Place de la mosquée Al Mohammadi. Dans le même contexte, il a réservé 10 MDH en janvier 2011 pour la réhabilitation de la Place Sidi Mohammed Ben Abdellah. Selon une source bien informée, cette dernière sera transformée en une place touristique comme la place «Jamaâ El Fna».

Nadia Ouiddar, LE MATIN

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

kabylesnet |
John Cena |
RCD-TIMIZART |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une plume et de l'encre
| Actualités du Maroc et du m...
| Burkina