navigation

Tanger : Coup d’envoi de la 8ème édition du festival méditerranéen de la culture amazighe « Twiza » 12 juillet, 2012

Posté par zenatanews dans : Culture , trackback

Tanger, 12 juil. 2012 (MAP) – La 8ème édition du festival méditerranéen de la culture amazighe « Twiza » de Tanger a débuté jeudi soir et se poursuivra jusqu’au 15 juillet sous le thème « la liberté est l’identité de l’Homme ».

Organisé par la Fondation du festival méditerranéen de la culture amazighe de Tanger afin de mettre en valeur la richesse de la culture amazighe et promouvoir le dialogue avec les autres cultures du pourtour méditerranéen, cet évènement propose un programme riche et diversifié aux niveaux culturel, sportif et social.

Intervenant lors de la cérémonie d’ouverture, le maire de Tanger, Fouad El Omari, a souligné le caractère pluriel et ouvert de ce festival qui a constitué, depuis sa première édition, une plateforme d’échange et de débat entre les cultures et sur les questions liées à l’identité culturelle et au pluralisme.

Tout en mettant en avant la richesse du patrimoine et de la langue amazighe au Maroc et dans les autres pays de la région, le festival a contribué à maintenir la vocation de Tanger en tant que ville d’ouverture sur le monde et de rencontre des cultures dans un esprit de liberté et de modernité, a-t-il ajouté.

De son côté, le président de la Fondation du festival, Abdelmounaim El Berri, a mis l’accent sur la richesse du programme de cette édition qui, au-delà des spectacles de musique amazighe et méditerranéenne, comporte des manifestations culturelles axées sur le dialogue et le partage.

Il a, dans ce sens, fait savoir que la traditionnelle table ronde autour de l’écrivain Mouhamed Choukri dévoilera cette année le projet de création de « la Fondation Mohamed Choukri », fruit d’un partenariat entre la fondation du festival, la délégation de la Culture et la commune urbaine de Tanger.

Cette édition s’attèlera aussi sur le projet de création d’un centre culturel pour les recherches sur l’amazighe, afin de renforcer la place de cette langue nationale et enrichir le champ des recherches sur la langue et la culture amazighe, a affirmé M. El Berri.

La cérémonie d’ouverture de cette édition a été ponctuée par des pièces musicales animées par les groupes de musique amazighe « Frères Al-Akkaf » et « Atchal ».

La soirée a été aussi marquée par un spectacle de danse produit par le groupe géorgien « Lashkari ».

En plus des spectacles de musique qui réunissent cette année une pléiade d’artistes et groupes amazighes et méditerranéens, le festival prévoit plusieurs séminaires et rencontres, notamment une table ronde sur « les contenus de la loi organique de l’officialisation de l’amazighe », en plus de la sixième rencontre autour de l’écrivain Mohamed Choukri, organisée cette année sous le thème « Petit-déjeuner débat sous la tente de Mohamed Choukri ».

Une exposition de produits d’artisanat amazigh et méditerranéen est montée à cette occasion, ainsi que d’autres expositions d’arts plastiques et de livres amazighs, en plus de la finale du concours régional « Twiza Talents », destiné à la découverte des talents musicaux amazighs en herbe.

MAP

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

kabylesnet |
John Cena |
RCD-TIMIZART |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une plume et de l'encre
| Actualités du Maroc et du m...
| Burkina