navigation

Mohamed Benaïssa : Asilah, un haut lieu de dialogue Nord-Sud 13 juillet, 2012

Posté par zenatanews dans : Actualités nationales,Culture , trackback

Asilah, 13 juil. 2012 (MAP) – La ville d’Asilah est devenue au fil des trentaines années de la vie de son Moussem culturel, un lieu de brassage et de dialogue culturels entre le Nord et le Sud, a affirmé Mohamed Benaïssa, Secrétaire Général de la Fondation du Forum d’Asilah, organisatrice de l’événement.
Dans un entretien accordé à la MAP, l’ancien chef de la diplomatie marocaine a souligné que le rayonnement de la ville d’Asilah n’aurait pas été possible sans la haute sollicitude royale, indiquant que le projet porté par sa Fondation promeut l’ouverture et le dialogue entre les civilisations et les nations.

« Au plus fort des crises et de la guerre froide, j’ai toujours défendu l’idée que nous devons jeter des passerelles entre le Nord et le Sud et emprunter un chemin à double sens« , a-t-il dit, ajoutant que l’organisation de ce Moussem a été dictée par une double motivation à savoir le développement de la ville et la promotion du dialogue avec l’autre.

« Durant plus de trente années passées à l’étranger pour mes études et des responsabilités assumées dans diverses organisations internationales, j’ai toujours été convaincu de la possibilité d’un lieu de rencontre et de dialogue entre le Nord et le Sud », a-t-il affirmé, relevant que ce projet de Moussem culturel qui n’a pas rencontré au début l’enthousiasme escompté, a réussi petit à petit à conquérir les esprits et à susciter l’adhésion, faisant d’Asilah une ville de dialogue Nord-Sud où se rassemblent les élites du monde entier.

Tout en soulignant la portée du slogan porté par le Moussem culturel d’Asilah à savoir la culture au service du développement, il a fait savoir que la promotion des arts et de la culture dans cette ville n’est pas limitée à la durée de vie de cet événement mais durant toute l’année avec un intérêt particulier pour les enfants qui bénéficient de nombreux ateliers consacrés notamment aux arts plastiques et à l’écriture.

Dans cette volonté de promouvoir la culture dans tous ses états, M. Benaïssa a mis en avant l’importance des infrastructures dédiées à cette Âœuvre, notamment le Centre Hassan II des rencontres internationale, la Bibliothèque Prince Bandar Bin Soltane et le Palais de la culture, citant les projet d’une bibliothèque pour les jeunes et un centre des arts qui sont en cours de réalisation.

A cela, s’ajoutent les réalisations sur le plan de la mise à niveau des infrastructures et de l’embellissement de la ville connue pour ses jolis jardins publics dessinés par des artistes peintres de renom comme Belkahia et Melihi ainsi que de nombreux projets inscrits dans le cadre de l’Initiative Nationale de développement humain ou encore dans le cadre d’un partenariat avec des pays arabes.

Une dynamique culturelle et de développement qui a permis à la ville d’Asilah de connaître aujourd’hui un réel essor économique et urbanistique, a-t-il indiqué, annonçant dans la foulée le projet de réalisation d’une zone industrielle sur 60 hectares qui permettra encore de booster le développement de la ville et de créer des opportunités d’emploi.

MAP

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

kabylesnet |
John Cena |
RCD-TIMIZART |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une plume et de l'encre
| Actualités du Maroc et du m...
| Burkina