navigation

L’Espagne considère Sebta et Mellilia comme axes de sa nouvelle stratégie de défense : Mariano Rajoy persiste dans sa politique anti-marocaine 3 août, 2012

Posté par zenatanews dans : Actualités nationales , trackback

L’Espagne considère Sebta et Mellilia comme axes de sa nouvelle stratégie de défense : Mariano Rajoy persiste dans  sa politique anti-marocaine

Le Parti populaire espagnol persiste dans sa politique hostile et anti-marocaine. Son leader et président du gouvernement, Mariano Rajoy, a signé récemment une directive qui expose la politique espagnole de défense relative aux deux villes marocaines occupées: Sebta et Mellilia.
Le document intitulé «Pour une défense nécessaire, pour une défense responsable » résume les défis stratégiques pour la sécurité de l’Espagne dans les prochaines années.
« Rajoy fait de Sebta et Mellilia l’axe de sa politique de défense ».
C’est le titre qu’a choisi le quotidien espagnol « El Pais » pour résumer cette nouvelle directive du ministère espagnol de la Défense présentée avant-hier par le ministre de la Défense, Pedro Morenés.
« Le mot qui se répète à plusieurs reprises dans la directive de la Défense nationale 1/2012, la première directive qu’a  signée le chef de gouvernement Marino Rajoy depuis son arrivée à La Moncloa, est la dissuasion (…). Mais dissuasion face à qui ? Ce n’est pas face au terrorisme. La dissuasion face à ce que l’on nomme traditionnellement les menaces non partagées, c’est-à-dire Sebta et Mellilia », précise le quotidien espagnol, hier, dans son édition électronique et qui parle « d’obsession de Persil » en allusion au conflit entre Rabat et Madrid autour de cette île marocaine en 2002 quand l’ex-président du Parti populaire, José Maria Aznar, dirigeait le gouvernement.
« Plusieurs experts militaires précisent que dans une situation économique qui exige une forte réduction du budget militaire, l’Espagne doit réduire ses missions à l’extérieur et se concentrer sur la défense de celles que personne ne l’aide à protéger », ajoute « El Pais ».
D’un autre côté, la directive considère que les événements politiques que connaissent les Etats de l’Afrique du Nord et du Proche-Orient ont transformé cette région en un foyer « de risques et de préoccupations » pour la sécurité de l’Espagne.
Dans un point de presse, Morenés a mis en exergue le fait que « le Printemps arabe » qui a transformé la zone s’étendant  du Maroc au Moyen-Orient, en zone « d’espérance », peut également créer un foyer « de risque » et « de préoccupation » pour la sécurité de l’Etat ibérique, ce qui nécessite une grande « vigilance » de sa part.
« Tout peut aboutir à un bon résultat, mais, comme on l’a vu dans certains pays, la situation d’ouverture conduit à des tensions énormes comme en Libye où se produisent des évènements horribles. C’est un sujet qui nous préoccupe énormément », a-t-il dit lors de ce point de presse.
La situation sécuritaire dans la région du Sahel est également une source de préoccupation majeure pour les autorités de Madrid. Cette région est, depuis des années, l’otage des groupuscules djihadistes liés à la nébuleuse terroriste Al-Qaida.

L’Espagne considère Sebta et Mellilia comme axes de sa nouvelle stratégie de défense : Mariano Rajoy persiste dans  sa politique anti-marocaine
Vendredi 3 Août 2012
Mourad Tabet – libe.ma

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

kabylesnet |
John Cena |
RCD-TIMIZART |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une plume et de l'encre
| Actualités du Maroc et du m...
| Burkina