navigation

Le Maroc obtient une Ligne de Précaution et de Liquidité du FMI d’un montant de 6,2 milliards de dollars 3 août, 2012

Posté par zenatanews dans : Economie , trackback

Le Maroc a obtenu une Ligne de Précaution et de Liquidité (LPL) du Fonds Monétaire International (FMI) d’un montant de 6,2 milliards de dollars, indique, vendredi, le ministère de l’Economie et des finances.

« Le FMI a décidé, lors de la réunion de son conseil d’administration du 3 août 2012, d’accorder au Maroc une Ligne de Précaution et de Liquidité d’un montant équivalent à 700 pc de sa quote-part dans cette institution, soit 6,2 milliards de dollars, utilisable, si nécessaire, pendant une durée de deux ans », précise la même source dans un communiqué.

Le ministère souligne que « le recours du Maroc à la Ligne de Précaution et de Liquidité s’inscrit dans le cadre de la démarche anticipative du Gouvernement visant à se doter des moyens financiers nécessaires pour faire face, le cas échéant, à une détérioration de l’environnement international ».

La même source a relevé qu’ »en dépit de la résilience dont elle a fait preuve, l’économie marocaine reste vulnérable aux chocs extérieurs liés notamment à une aggravation de la récession dans la zone Euro et à une nouvelle flambée des prix des matières premières et des produits énergétiques ».

Cette ligne est de nature à rassurer les investisseurs et les partenaires financiers étrangers ainsi que les agences de notation sur les perspectives économiques et financières du Maroc et permettra de faciliter la mobilisation de financements sur le marché financier international à des conditions favorables, poursuit le communiqué.

Le ministère souligne, en outre, que le Maroc a été considéré parmi les pays éligibles à cette ligne de précaution, compte tenu de la solidité de son économie et de l’efficacité des politiques économiques menées par les pouvoirs publics.

A travers cette nouvelle facilité lancée par le FMI en novembre 2011, des ressources importantes sont mises à la disposition des pays dont les paramètres économiques fondamentaux sont solides et qui ont fait leurs preuves en matière de mise en ?uvre de politiques économiques saines et bien conçues. Ces ressources peuvent être mobilisées au cas où leurs économies étaient exposées à des chocs exogènes.

MAP

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

kabylesnet |
John Cena |
RCD-TIMIZART |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une plume et de l'encre
| Actualités du Maroc et du m...
| Burkina