navigation

Zoubida Bouayad dénonce les impairs du chef du gouvernement : Les réflexions misogynes et l’amnistie inappropriée de Benkirane 7 août, 2012

Posté par zenatanews dans : Actualités nationales , trackback
Zoubida Bouayad dénonce les impairs du chef du gouvernement : Les réflexions misogynes et l’amnistie inappropriée de Benkirane

«Les déclarations du chef du gouvernement sont insultantes pour la femme marocaine» C’est en ces termes que Zoubida Bouayad, présidente du Groupe socialiste à la Chambre des conseillers, a exprimé son indignation devant l’image qu’a donnée Benkirane de la femme marocaine, en déclarant sur la chaîne Al Jazeera qu’il n’est pas comme les femmes qui s’insultent et se crêpent le chignon dans les hammams. Discours méprisant et dégradant que beaucoup de femmes et d’hommes ont qualifié d’inacceptable.
Lors de son intervention sur les ondes d’Atlantic Radio, Zoubida Bouayad, membre du Bureau politique de l’USFP, n’est pas allée par quatre chemins pour dénoncer l’attitude du chef de l’Exécutif qui n’est pas à sa première sortie médiatique tonitruante comme d’ailleurs la plupart des ministres PJD. Selon Zoubida Bouayad,  il y a comme une interférence dans les propos de Benkirane qui ne parvient pas à réaliser qu’il représente le chef du gouvernement de toutes les Marocaines et de tous les Marocains et non seulement les membres de son parti.
D’autre part, Bouayad a rejeté les déclarations du chef de l’Exécutif au sujet de la participation féminine très réduite au gouvernement. Benkirane a estimé au cours de  sa réponse qu’il y a des diplômés ignorants. La présidente du Groupe socialiste à la Chambre des conseillers a rétorqué que plus de 60% des étudiantes à la Faculté de médecine de Casablanca sont des jeunes filles et environ 50% du personnel médical est composé de femmes. La membre du Bureau politique a estimé que le fait que le chef du gouvernement multiplie les sorties médiatiques pour communiquer est une bonne chose, mais il faut que ses déclarations soient responsables. Et que ses propos sont inacceptables et ne reflètent que ses propres convictions. Propos qui ont poussé le journaliste qui a interviewé Zoubida Bouayad à se demander si Benkirane est déjà allé dans un hammam de femmes. Zoubida Bouayad s’est ensuite interrogé comment le chef du gouvernement peut se permettre de prendre la décision d’amnistier tous les corrompus et ceux qui sont impliqués dans de grands dossiers de dilapidations des deniers publics par une simple déclaration. Sans oublier que lui et ses collègues du PJD n’ont cessé de brandir le slogan de la lutte contre la corruption.
Mardi 7 Août 2012
KAMAL MOUNTASSIR – libe

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

kabylesnet |
John Cena |
RCD-TIMIZART |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une plume et de l'encre
| Actualités du Maroc et du m...
| Burkina