navigation

Acier: Les Indonésiens arrivent 26 août, 2012

Posté par zenatanews dans : Culture , trackback

LA ville de Taroudant n’est pas seulement l’arrière-pays d’Agadir. C’est aussi une riche région agricole et une importante zone minière. Elle aura désormais un développement industriel assuré en la matière. Earthstone Group, qui s’est spectaculairement positionné dans l’exploration de minerais en Afrique, se prépare à y investir plus de 435 millions de DH dans une grande aciérie. Et ce, à travers sa filiale Earthstone Metal and Mining Sarl.
Le projet sera aménagé au niveau de la zone dédiée aux activités industrielles située au pôle urbain de Lastah Al Madina, sur un terrain communal de 50 hectares. A terme, l’unité devrait fabriquer plusieurs produits en acier d’une consistance de 150.000 tonnes annuellement. En termes de main-d’œuvre, l’activité devrait offrir 500 emplois directs. Une aubaine pour la province. Pour l’heure, le dossier est au stade de préparation de la convention de mise en valeur. Parallèlement, des études d’impact environnemental sont en cours. Le Conseil communal de Taroudant a déjà donné son accord de principe pour la réalisation de ce projet. Celui-ci devrait être opérationnel neuf mois après l’obtention de toutes les autorisations, soit à l’horizon 2013. Il faut souligner cependant que le planning d’aménagement de la parcelle de terrain se déclinera en trois principales phases. Il s’agit de la valorisation de 30 ha lors de la 1re année. La 2e et la 3e phases porteront, quant à elles, sur la valorisation de 10 ha. L’unité sera dédiée essentiellement à la production des armatures avec la technologie du four à induction. En attendant, l’étude de marché a été achevée et les fournisseurs d’équipements ont été identifiés en plus de la mise en œuvre du four à induction, est-il indiqué.

C’est en raison de la demande et de l’urbanisation croissante dans le Royaume que la société a décidé de s’implanter au Maroc et d’y aménager sa première aciérie en Afrique. En outre, l’entreprise en question dispose déjà dans le Royaume d’une mine en exploitation avec une capacité totale d’un million de tonnes par an. Cette année Earthstone cible à ce niveau une production de 1,5 million de tonnes en 2012 et 3 millions de tonnes en 2013. En attendant, Earthstone avec d’énormes capacités en minerai de fer a des projets de s’introduire dans le secteur de l’acier. L’intérêt de l’entreprise pour cet alliage métallique vient du fait que l’acier est une pierre angulaire et un moteur clé de l’économie mondiale. La production mondiale d’acier brut a augmenté de 851 mégatonnes (Mt) en 2001 à 1.527 Mt en 2011. L’utilisation mondiale moyenne d’acier par habitant a augmenté de 150 kg en 2001 kg à 220 kg en 2012. Le marché qui est mené par des industries comme l’automobile, les produits de construction, le transport, les énergies et machines, a montré un haut potentiel dans les économies croissantes d’aujourd’hui, est-il indiqué.

Déjà dans les mines.

PRÉSENT dans des zones géographiques et classes d’actifs diversifiées, Earthstone est implanté dans 18 pays sur deux continents. La société est particulièrement étendue en Afrique et en Asie du Sud-Est avec des bureaux d’exploitation en Indonésie, Maroc, Mauritanie, Mali, Sierra Leone, Afrique du Sud, entre autres.

La division minerai de fer de la société fut la première à être développée avec deux actifs en cours d’exploitation dont l’un d’eux à Tourza, au Maroc. L’intérêt du groupe pour cette zone vient sûrement du fait que, dans cette localité, trente millions de tonnes du genre ont été reconnues. De plus, le minerai a une teneur en fer de 55% et est exploitable à ciel ouvert dans ces lieux.

Malika ALAMI

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

kabylesnet |
John Cena |
RCD-TIMIZART |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une plume et de l'encre
| Actualités du Maroc et du m...
| Burkina