navigation

Mouvement des Non-Alignés : Le Maroc plaide à Téhéran pour un modèle de gouvernance cohérent et rénové 29 août, 2012

Posté par zenatanews dans : Actualités nationales , trackback

Le ministre délégué aux Affaires étrangères et à la coopération, Youssef Amrani, a plaidé mercredi à Téhéran pour un modèle de gouvernance cohérent et rénové capable d’apporter des solutions intégrées aux problèmes auxquels le monde fait face aujourd’hui.

Youssef-Amrani--.jpg

Youssef Amrani, ministre délégué aux Affaires étrangères et à la coopération

Dans une intervention devant les ministres des Affaires étrangères du Mouvement des Non-Alignés à Téhéran, dans le cadre d’un dialogue interactif, M. Amrani a indiqué que le monde connaissait, aujourd’hui, des mutations profondes et des bouleversements sans précédent, affectant non seulement les États séparément, mais également la paix et la stabilité mondiales, précisant que les dangers, qui pèsent sur la paix et la sécurité mondiales, ne sont plus liés aux seuls conflits armés ou à la menace terroriste, mais ont désormais, et de plus en plus, des origines économiques, sociales et environnementales.

Cette situation, a-t-il souligné, met l’humanité dans un besoin pressant d’une meilleure coopération dans ces domaines et d’une gouvernance mondiale efficace et capable d’apporter des solutions intégrées à ces problèmes. Telle qu’elle se présente aujourd’hui, l’architecture de la gouvernance mondiale est appelée à s’adapter aux nouvelles mutations internationales afin de bâtir un monde prospère, harmonieux, juste et équitable. Cette réforme doit consacrer le choix du multilatéralisme et de la coordination internationale comme seule voie pour gérer les affaires internationales, a-t-il poursuivi.

Après avoir mis l’accent sur les actions et initiatives de S.M. le Roi Mohammed VI pour une gouvernance rénovée et cohérente, M. Amrani a plaidé pour que les initiatives de réforme privilégient le renforcement du rôle de l’Organisation des Nations unies, en tant qu’institution fédératrice et cadre fondamental de l’action collective pour relever les défis liés à la réalisation du développement humain. Dans cette optique, M. Amrani a démontré que l’aboutissement de tout projet de réforme de gouvernance mondiale demeure lié à l’association des pays en développement au processus de prise des décisions concernant la politique économique et financière mondiale et l’implication de nouveaux acteurs tels que le secteur privé et la société civile.

Intégrer les structures futures de la gouvernance mondiale exige, de nous tous, a ajouté M. Amrani, beaucoup de créativité et de puiser dans les principes fondateurs de notre Mouvement, notamment celui de la solidarité, pour renouveler notre engagement pour la coopération et le développement qui ne peuvent, à terme, que consolider le poids économique et stratégique de notre Mouvement et lui permettre de faire valoir ses intérêts et peser davantage sur l’échiquier international.

C’est dans ce sens que le Maroc appelle à une nouvelle dynamique interne, pour faire des structures de notre Mouvement un incubateur d’idées innovantes et d’initiatives visant, particulièrement, à consolider la Coopération Sud-Sud, qui couvre des domaines aussi vastes que le commerce, la finance, l’investissement ainsi que les transferts de connaissance, de compétences et l’expertise technique entre les nations en développement. Convaincu de la pertinence de cette approche, le Maroc œuvre inlassablement pour la promotion de la coopération Sud-Sud et du développement, dans le cadre de ses relations bilatérales et au niveau des processus régionaux ou bi-régionaux, a conclu M. Amrani.


Réunion de concertation des ministres des Affaires étrangères des pays du Maghreb

Les ministres des Affaires étrangères des pays du Maghreb ont tenu, mercredi à Téhéran, une réunion de concertation en marge de la réunion de leurs homologues du Mouvement des Non-Alignés, en préparation du sommet qui se tiendra jeudi et vendredi.

Ont pris part à cette réunion Youssef Amrani, ministre délégué aux Affaires étrangères et à la coopération, Mourad Medelci, Hamadi ould Hamadi et Achour ben Khayel, respectivement ministres des AE de l’Algérie, de la Mauritanie et de la Libye, ainsi que Abdallah Triki, Secrétaire d’Etat tunisien chargé du Monde arabe et de l’Afrique.

Les participants à cette réunion ont examiné plusieurs questions inscrites à l’ordre du jour du sommet des Non-Alignés, soulignant la nécessité d’entamer les préparatifs du prochain sommet maghrébin, prévu en Tunisie.

Publié le : 29 Août 2012 – MAP

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

kabylesnet |
John Cena |
RCD-TIMIZART |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une plume et de l'encre
| Actualités du Maroc et du m...
| Burkina