navigation

Affaire Aicha Mokhtari : le frère écrit au palais royal 30 août, 2012

Posté par zenatanews dans : Actualités nationales , trackback
La défunte Aicha Mokhtari | Archive

La défunte Aicha Mokhtari

Aicha n’a pas pu avoir un visa pour aller se faire soigner en France. Elle est morte il y a 3 ans. Son frère, considère cette mort comme un assassinat et demande au Palais royal d’ouvrir une enquête.

Décédée le 15 août 2009, suite à une terrible maladie, son frère Abdelaziz Mokhtari considère que sa sœur a été tout simplement été assassinée. La responsabilité de dirigeants Marocains et des Français est établie. Celle de l’ancien ministre français de l’Intérieur, Brice Hortefeux. Il a d’ailleurs engagé des poursuites devant les tribunaux de Paris. Mais pour lui, ce sont les responsables marocains qui portent la grande responsabilité de la mort de sa sœur, Aicha Mokhtari.

Il vient d’envoyer une lettre au Palais royal, datée du 23 août 2012, dont nous avons une copie, où il demande l’ouverture d’une enquête judiciaire pour déterminer les responsabilités ayant empêché sa soeur d’aller suivre ses traitements à Paris.

Après un long rappel des problèmes de santé de sa sœur et ses nombreuses démarches auprès des centres hospitaliers marocains, il considère que l’ancienne ministre de la santé Yasmina Baddou assume une lourde responsabilité dans la tragédie de sa sœur. Atteinte d’un cancer rare des os guérissable si dispositions urgentes avaient été prises, et la seule solution pour la défunte était d’être admise en France, à Villejuif où des médecins experts pouvaient traiter le mal. Pour cela, la famille a produit tous les documents qu’il faut et toutes les garanties nécessaires. Mais sans succès.

Mme Baddou avait nié avoir eu le dossier médical de la défunte alors que M. Mokhtari  souligne dans sa lettre au Palais royal que « l’Ex Chef de Groupe et actuel Ministre de la Justice et des Libertés, Mustapha Ramid, avait bien surpris l’Ex Ministre de la Santé déjà en possession du dossier médical homologué depuis le 09. 07.2008 remis en main propre, date à laquelle Votre Majesté se trouvait en visite dans la Région de l’Oriental puis rappelée avec insistance le 10.09.2008 malheureusement sans réponse. »

La famille Mokhtari qui avait mobilisé autour de l’affaire d’ Aicha des ONG marocaines et internationales ne comprend pas pourquoi aucune démarche officielle marocaine n’a été entreprise pour permettre à la  défunte d’avoir son visa. Certes, la famille Mokhtari attend la décision finale de la justice marocaine, mais à travers sa lettre envoyée au Palais royal, elle espère surtout que cette décision soit effectivement juste. Pour la mémoire de la défunte.

menara.ma

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

kabylesnet |
John Cena |
RCD-TIMIZART |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une plume et de l'encre
| Actualités du Maroc et du m...
| Burkina