navigation

Coupe du Trône : Le Raja, l’AS FAR, le Kawkab et le MCO assurent 2 septembre, 2012

Posté par zenatanews dans : Sport , trackback

# Mouhcine Metouali, qui a raté un penalty, encadré par deux défenseurs du Hassania d’Agadir. Ph. Seddik

Dame Coupe continue son bonhomme de chemin avec les huitièmes de finale qui ont meublé la soirée de vendredi et le week-end. On s’attendait à des surprises comme le veut la tradition dans cette compétition. Mais il n’y en pas eu, si ce n’est la qualification du Kawkab de Marrakech qui est allé battre le WAF sur ses terres. Voyons plus en détail les péripéties de ces rencontres. Vendredi, le MC Oujda s’est contenté d’une courte mais précieuse victoire sur le club amateur de Souk Sebt qui avait créé une véritable sensation en éliminant au premier tour le Difaâ d’El-Jadida. L’unique but de cette partie a été réalisé par Jawad El Omari à la 9e min de jeu. Les Oujdis ont donc cueilli à froid leurs adversaires mais ont été incapables de continuer sur leur lancée. Leurs adversaires ont résisté aux assauts des hommes de Hassan Regragui sans pour autant réussir à revenir au score et créer une autre surprise. Les Oujdis qui ont encore des difficultés à trouver une certaine stabilité au niveau de la direction administrative souhaitent pourtant revivre des moments forts parmi l’élite comme au bon vieux temps. Cette qualification vient à point nommé pour redorer le blason du MCO qui a été le premier club à avoir remporté une coupe du Trône en 1957 après une victoire sur le WAC 2-1.

Les Oujdis ont récidivé l’année suivante sur le même score et face à la même équipe, le WAC. Toujours en cette soirée, le Kawkab de Marrakech, sous la houlette de Hicham Dmaii, l’ex-international du club, a réussi à se qualifier grâce à la précision de ses joueurs lors des tirs au but. Les Marrakchis ont  ouvert le score par Nouredeinne El Gourch dès la 11e minute de jeu et ont mené des actions qui auraient mis en difficulté les Fassis, hadicapés  par le départ de quelques joueurs dont le buteur Abdeslam Benjelloun. Il a fallu attendre la seconde période, plus précisément la 64e min de jeu pour voir Hassan Issoufou remettre les pendules à l’heure.

Ballet offensif

On a vu des Marrakchis plus disposés à inquiéter le gardien fassi et à monopoliser le ballon en milieu de terrain. Le WAF  a tenté de belles choses mais ses attaquants se sont heurtés à un véritable mur dressé par la défense du KACM.

La série des tirs au but est revenue aux Marrakchis qui avaient raté de peu l’accession en élite l’an dernier. La fin du championnat de 2e division avait été pénible pour eux. Samedi, l’AS FAR a eu d’énormes difficultés à s’imposer face au Tihad Bidaoui au stade Larbi Zaouli. Une victoire dans la douleur (3-2)  dans un match qui aurait pu se transformer en cauchemar pour Rachid Taoussi et ses hommes. Les militaires ont ouvert la marque par Salah Edinne Akkal à la 21e minute de jeu, alors qu’Adil Mouhtadi a remis les deux équipes à égalité après la demi-heure de jeu. Le nouveau stratège et capitaine des militaires Youssef El Kaddioui, auteur d’un doublé (40e et 68e) a sauvé son club, malgré le but de John Fabrice à la 87e min.

Les deux équipes ont offert au public un véritable ballet offensif, ajoutant une note de gaieté à cette rencontre qui s’est déroulée sous le signe de la nostalgie.

Certains anciens spectateurs se rappellent du bon vieux temps où le TAS et l’AS FAR évoluaient avec des internationaux qui ont fait les beaux jours de l’équipe nationale. En soirée, le Raja de Casablanca s’est qualifié grâce à des buts de Abdelilah El Hafidi (9e) et Mouhcine Yajour (45e), tandis que les visiteurs ont réduit l’écart par le biais de Patrick Kwako (73e). Les Bidaouis continuent leur série rose en coupe du Trône après une belle victoire sur l’OC Safi en 16e de finale. Mouhcine Métouali a raté un pénalty en première période et a laissé le public des Verts sur sa faim avant l’entame de la seconde période. En revanche, Mustapha Madih était particulièrement déçu par les erreurs défensives de ses joueurs, car les deux buts des attaquants du Raja l’ont été sur les mêmes erreurs de la défense.


Repères

Vendredi
M. Oujda (D2) – A.S. Sebt (amateurs) 1 – 0
W.Fès (D1) – K.Marrakech (D2) 2 – 4 t.a.b (temps réglementaire et prolongations 1-1).
Samedi
TAS Casablanca (D2) – AS FAR (D1) 2 – 3.
Raja Casablanca (D1) – Hassania Agadir (D1) 2 – 1.
Reporté:
O.Khouribga (D1) -Wydad Casablanca (D1).

Publié le : 2 Septembre 2012 – Abdeslam Bilali, LE MATIN

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

kabylesnet |
John Cena |
RCD-TIMIZART |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une plume et de l'encre
| Actualités du Maroc et du m...
| Burkina