navigation

L’ambassadeur du Maroc à l’ONU répond aux provocations syriennes 2 septembre, 2012

Posté par zenatanews dans : Actualités nationales , trackback

 L’ambassadeur du Maroc à l’ONU répond aux provocations syriennes  dans Actualités nationales 1346498630   L’ambassadeur du Maroc à l’ONU, Mohamed Loulichki, a mis en exergue, jeudi soir devant le Conseil de sécurité de l’ONU, l’expérience marocaine en cette  «ère de printemps arabe» et la  «symbiose singulière qui unit Sa Majesté le Roi à son peuple».

  Intervenant en marge d’une réunion ministérielle consacrée à la situation humanitaire en Syrie, l’ambassadeur qui répondait aux multiples provocations du représentant syrien à l’ONU, Bashar Jaafari, visant plusieurs membres de l’Organe exécutif, a tenu à mettre en exergue la « parfaite symbiose entre le peuple marocain et son Roi et les réformes approfondies couronnées par une constitution avancée», massivement adoptée par les Marocains et hautement saluée au plan international.

Le délégué syrien, visiblement dépité par la réunion centrée sur la situation humanitaire dramatique en Syrie, s’est livré à des attaques virulentes contre des membres du Conseil de sécurité, dont le Maroc, critiquant ses institutions et faisant allusion à la question du Sahara marocain.

L’ambassadeur Loulichki a dénié au représentant syrien toute légitimité pour critiquer les institutions marocaines auxquelles l’ensemble du peuple marocain est profondément attaché et dont il est fier.

Il a ensuite rappelé que le peuple marocain n’avait jamais hésité à apporter son soutien aux peuples arabes, à commencer par le peuple syrien et ce, d’une manière spontanée,  «sans attendre de reconnaissance ou de gratitude», donnant l’exemple du sacrifice consenti en 1973 par les Forces Armées Royales pour défendre l’intégrité territoriale et la sécurité du peuple syrien.

En réponse à l’allusion faite par le représentant du régime syrien à la question du Sahara marocain, l’ambassadeur Loulichki a précisé que la séance du Conseil était consacrée à la crise en Syrie et qu’il ne se laisserait pas entraîner par «cette manœuvre grossière de diversion».

Le diplomate marocain a, de même, souligné le  »désarroi » du représentant de Damas  »qui explique le ton et le contenu de ses critiques virulentes contre les membres du Conseil et les pays voisins de la Syrie », et ce  »faute de répondre aux attentes de la communauté internationale en termes de cessation des violences ou de respect des droits de l’homme ».

A noter que l’ambassadeur syrien se livre régulièrement à des attaques contre les pays ne partageant pas la vision du régime de Damas sur le règlement de la crise syrienne.

Lareleve.ma-MAP

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

kabylesnet |
John Cena |
RCD-TIMIZART |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une plume et de l'encre
| Actualités du Maroc et du m...
| Burkina