navigation

Enseignement: El Ouafa interdit aux enseignants d’exercer dans le privé 8 septembre, 2012

Posté par zenatanews dans : Actualités nationales , trackback

 Enseignement: El Ouafa interdit aux enseignants d’exercer dans le privé  dans Actualités nationales 1347030121

  Le ministre de l’Education nationale, Mohamed El Ouafa interdit aux enseignants d’exercer dans le privé  Un pavé dans la mare ou un coup d’épée dans l’eau? La rentrée scolaire s’annonce houleuse et porteuse de plusieurs changements.

La guerre aux heures sup déclarée. C’est un coup de pied dans la fourmilière que donne Mohamed El Ouafa, ministre de l’Education nationale en interdisant, de manière provisoire, aux enseignants du public d’assurer des heures supplémentaires dans les établissements privés.

Cette mesure, salutaire pour l’enseignement public, est motivée par les abus constatés, les remarques des parlementaires et les préoccupations des parents. Ces derniers exigent un enseignement de qualité dans le public et craignent que l’effort des professeurs ne soit concentré uniquement dans le privé. Mais bizarrement, la note ne s’attaque pas au gros dossier des cours particuliers donnés par des enseignants et que les associations des parents d’élèves n’ont pas cessé de dénoncer ces dernières années.

D’autre part cette décision ne fera pas que des heureux, car il s’agit en général d’un revenu supplémentaire pour beaucoup d’enseignants, on peut donc s’interroger sur l’efficacité de cette décision et son impact.

Cette décision du ministre ne manquera pas aussi de susciter des tensions entre le ministre de l’Education nationale et les établissements d’enseignement privé. Selon le représentant de l’Union régionale de l’enseignement privé, cette décision «unilatérale» et «hâtive» a été prise sans consultation ou concertation avec les parties concernées.

Lareleve.ma-MAP

Commentaires»

Laisser un commentaire

kabylesnet |
John Cena |
RCD-TIMIZART |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une plume et de l'encre
| Actualités du Maroc et du m...
| Burkina