navigation

Karim Ghellab: Le Maroc souhaite une approche pas « seulement sécuritaire » de l’immigration 8 septembre, 2012

Posté par zenatanews dans : Actualités nationales , trackback

Le Maroc souhaite que la question de l’immigration clandestine ne soit pas uniquement traitée sous l’angle « sécuritaire » mais aussi dans une perspective économique de « co-développement », a déclaré mercredi le président du Parlement marocain, Karim Ghellab.

Le premier forum parlementaire maroco-espagnol s’est tenu mercredi à Rabat et a été dominé par les questions migratoires, au lendemain de l’opération conjointe menée par les deux pays pour déloger plusieurs dizaines de migrants d’un îlot espagnol situé à quelques encablures des côtes du nord du Maroc.

« Nous avons évoqué avec les députés espagnols l’engagement à travailler ensemble sur toutes les questions liées à l’immigration, notamment sur la mobilité et la circulation des personnes », a affirmé M. Ghellab en marge du forum.

Il a souligné la volonté du Maroc « d’agir avec notre partenaire espagnol pas seulement sur une approche sécuritaire mais aussi sur celle du co-développement et de la consolidation des investissements (espagnols et européens) au Maroc ».

La réunion bilatérale a regroupé à Rabat, outre M. Ghellab, des ministres et responsables parlementaires marocains ainsi que les présidents espagnols du Congrès, Jesus Posada Moreno, et du Sénat, Pio Garcia Escudero.

Elle devrait être suivie en octobre d’une rencontre entre les deux chefs du gouvernement, le Marocain Abdelilah Benkirane et l’Espagnol Mariano Rajoy.

Selon des propos rapportés par l’agence marocaine MAP, M. Posada Moreno s’est félicité de la coopération dans la lutte contre l’immigration clandestine.

Le Maroc a « toujours coopéré favorablement » et les deux pays « sont appelés à fédérer leurs efforts dans le but de faire face à ce phénomène », a-t-il déclaré.

L’Espagne, dont les enclaves de Ceuta et Melilla se trouvent sur le continent africain, et le Maroc sont confrontés à l’immigration clandestine en provenance d’Afrique subsaharienne.

L’économie a également été un des principaux thèmes abordés mercredi, dans la mesure où le Maroc comme l’Espagne sont confrontés à la crise, ainsi que la question du Sahara occidental, ancienne colonie espagnole annexée par le Maroc en 1975.

Le ministre marocain délégué aux Affaires étrangères, Youssef Lamrani, a appelé Madrid à soutenir les « efforts » du Maroc pour trouver une solution au conflit qui l’oppose au mouvement indépendantiste Polisario.

De son côté, M. Posada Moreno a loué « l’effort » du Maroc en matière de droits de l’Homme ainsi que la série de réformes entreprises dans le cadre de la « nouvelle constitution marocaine » adoptée en 2011.

AFP

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

kabylesnet |
John Cena |
RCD-TIMIZART |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une plume et de l'encre
| Actualités du Maroc et du m...
| Burkina